Un microcontinent découvert sous l'île Maurice

Par , publié le
Sciences
Photo d'illustration. Une plage de l'île Maurice

Son existence avait déjà été théorisée en 2013, mais une nouvelle est venue confirmer qu'un petit continent a bien existé entre l'Inde et Madagascar.

Les travaux universitaires sud-africains en question ont été relayés dans la revue Nature. Il y a 85 millions d'années, un microcontinent a bien été englouti, et il n'en reste aujourd'hui plus que quelques fragments.

Et c'est l'étude de petits minéraux dans les eaux de l'île Maurice qui a pu prouver son existence.

Les zircons prouvent l'existence de Mauritia

Les zircons, puisque c'est leur nom, se trouvaient dans les roches étudiées. Ils ont été rejetés à l'occasion d'éruptions volcaniques qui se sont produites sous l'île. S'ils datent de 2,5 à 3 milliards d'années, l'île quant à elle ne s'est formée qu'il y a environ 9 millions d'années. Pour Lewis Ashwal, co-auteur de l'étude, c'est une découverte qui "balaie toutes suggestions de zircons soufflés par le vent ou transportés par les vagues".

Ce qu'évoque ici le scientifique, ce sont les travaux premiers d'autres chercheurs qui, en 2013, avaient supposé l'existence de ce sous-continent. Seulement, leurs résultats avaient été critiqués, les minéraux étudiés à cette occasion ayant été trouvés dans le sable.

Un petit continent fragmenté et englouti

"Il y a beaucoup de matière ancienne sous l’île Maurice et elle ne peut provenir que d’un continent. Nos résultats démontrent donc l’existence d’une ancienne croûte continentale sous cette île", explique le professeur. Mauritia, tel que l'ont nommé les chercheurs est apparu à l'ère Jurassique, donc dans une échelle de temps comprise entre -200 et -145 millions d'années.

Mais les fragments, de manière plus large, sont dispersés à divers endroits de l'océan Indien. Lewis Ashwal indique : "Quand l’Inde s’est séparée de l’Afrique, des fragments de croûte continentale de tailles différentes ont été laissés derrière et ont dérivé dans l’océan Indien en évolution". Avec les années, la lave est venue recouvrir Mauritia, la rendant indétectable. Jusqu'à nos jours en tout cas.

Crédits photos : Pixabay / CC0 Public Domain

Partager cet article