Actualités du 16 février 2024

Lyon, Alimentation, Animaux, Police, Rhône étaient les sujets les plus importants dans l’actualité du vendredi 16 février 2024, mais également : Pouvoir d'achat, Royaume-Uni, SNCF, Bordeaux, Grenoble.

Retrouver l’ensemble des publications

Consultez tous les articles de 24matins en sélectionnant la date de votre choix.

Les actualités du 16/02/2024

Sondage : l’importance accordée au bien-être animal continue de gagner du terrain en France

Un sondage Ifop montre que les Français accordent de plus en plus d'importance au bien-être animal, cause qui gagne du terrain.

Pollen : les trois-quarts du territoire français en alerte rouge

Les températures clémentes et le soleil aident les pollens à s'épanouir dans l'air.

Sainte-Foy-lès-Lyon : découverte du corps calciné d’une femme

Une information judiciaire pour "meurtre par conjoint" a été ouverte après cette découverte macabre le 11 février.

Discounters et inflation : Stokomani, Noz, Action, les enseignes de discount voient une hausse de leur fréquentation

La flambée des prix profite aux discounters qui ont le vent en poupe auprès des consommateurs.

Le Royaume-Uni est entré en récession fin 2023

Après une baisse au 3e trimestre, le Produit intérieur brut a reculé de 0,3% à la fin de l'année.

Victimes collatérales de la grève de la SNCF, les hôtels font face à de multiples annulations et évoquent une perte d’activité

La grève de la SNCF à une incidence sur les réservations des vacances scolaires et touche notamment les hôteliers. La liaison Paris-Bordeaux...

Hébergement d’urgence : 5 grandes villes attaquent l’État et dénoncent un système “indigne”

Les villes demandent le "remboursement des dépenses mises en œuvre", et fustigent un système "inefficace".

L’eau de source Fiée des Lois retirée du marché pour non-conformité

Disponible dans les supermarchés Intermarché, elle a été contaminée par un pesticide présent dans la nappe souterraine.

Automobile : Stellantis redistribue 4 100 euros brut à chaque salarié

D'un autre côté, l'effectif a été réduit de 30 000 salariés en un an pour atteindre 242 000 à travers le monde.