Une année sans faute pour Kate et William, mais pas de bébé

Par , publié le | modifié le
People William et Kate Middleton

Il y a un an, Kate et William s’unissaient par les liens sacrés du mariage. La cérémonie avait suscité espoir et émotion en touchant près de deux milliards de spectateurs. Le premier anniversaire permet de faire le bilan des 365 jours passés.

Cette cérémonie a donc été contrairement à la première réalisée en toute intimité dimanche 29 avril. Selon la volonté du couple princier, la presse était présente, mais en toute discrétion. Le Mail on Sunday indique un week-end paisible où les deux tourtereaux ont assisté dans la journée de samedi à un mariage, celui d’une amie de la duchesse de Cambridge. Cette dernière vêtue d’une robe bleue à motif était fièrement accompagnée de son époux portant un costume trois-pièces. Les journaux ont tout de même relayé l’évènement, certains avaient ainsi consacré plusieurs pages intérieurs aux souvenirs. Cela permettait également de revenir sur une année passée au côté du duc de Cambridge.

Kate est décrite comme une « icône de la mode royale », cette mention fait allusion à ses nombreuses tenues vestimentaires mises quotidiennement en avant. Tout est passé en revue, le maquillage, le style, les coiffures ainsi que les créateurs qu’elle adore. Cette première année conjugale est donc jugée « sans faute », la presse attend désormais l’heureux évènement. La jeune femme est donc admirée sous toutes les coutures pour déceler une légère forme.

Les jeunes mariés ont été remarqués dans le monde entier lors de leur tournée officielle. Ils ont ainsi visité le Canada, la Californie tout en prenant quelques instants pour saluer le couple Obama. La duchesse de Cambridge est aujourd’hui largement plébiscitée par le public comme l’avait été Lady di. Elle fait ainsi son apparition dans le classement des personnalités les plus influentes réalisé par le magazine Time.

Le prochain rendez-vous du couple princier se déroule au mois juin, ils célébreront les 60 ans de règne de la reine Élisabeth.

Partager cet article