Michael Moore : le réalisateur admis à l'hôpital pour une pneumonie

Par , publié le | modifié le
People Michael Moore
Michael Moore

Le réalisateur de "Fahrenheit 9/11" Michael Moore a été hospitalisé dimanche dernier pour une pneumonie. Il s'est ainsi vu contraint d'annuler la promotion de son prochain film "Where to invade Next".

Sans le vouloir, le réalisateur américain Michael Moore a peut-être trouvé là une manière pour le atypique d'assurer la promotion de son prochain film documentaire Where to invade Next attendu dans les salles obscures ce mois-ci. Celui qui s'était distingué en 2002 avec Bowling for Columbine a en effet été hospitalisé dimanche dernier pour une pneumonie.

Nos confrères du Parisien précisent que le réalisateur a été admis en soins intensifs à l'hôpital de New York. Dans un message posté vendredi sa page Facebook, Michael Moore prévoyait de quitter l'établissement ces jours-ici : "Disons simplement que la situation n'était pas bonne dimanche soir. Mais grâce à l'action combinée de bons médecins, d'une nourriture d'hôpital décente et du second trimestre d'Obamacare [NDLR : le système de santé mis en place par le président américain], mon état s'est considérablement amélioré ces derniers jours, à tel point que je vais sortir dans la journée. Je rentre à la maison et vais me reposer pendant quelques jours."

"Where to invade next" : son réalisateur Michael Moore annule sa promotion après une pneumonie

Et d'ajouter juste après que toutes ses apparitions prévues pour cette semaine ont été annulées. Michael Moore se désole ensuite de ne pas être en mesure d'assurer la promotion de Where to invade Next : "Je devais être ce soir (jeudi) à Los Angeles pour un passage télé avec Conan [NDLR : O'Brien], et faire mon retour le lendemain après deux ans d'absence dans l'émission de Bill Maher sur HBO (et merci à Erin Brockovich d'y aller à ma place pour parler de la situation à Flint !)."

Erin Brokovitch envoyée à sa place pour parler du scandale de l'eau contaminée de Flint

Rappelons en effet qu'en janvier dernier, le président Obama a décrété l'état d'urgence dans le Michigan suite à la contamination des eaux potables de la ville de Flint, ville où Michael Moore a vu le jour. Toujours sur Facebook, le réalisateur reconnaît qu'il lui faut désormais récupérer et qu'il est dans l'impossibilité de voyager. Et d'appeler ses contacts, non sans une certaine gêne, à promouvoir son nouveau film au travers de plusieurs actions d'ores et déjà validées par une grande partie de sa communauté.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus