Manifestation anti-Beyoncé : seuls trois militants présents

Par , publié le | modifié le
People La chanteuse américaine Beyoncé
La chanteuse américaine Beyoncé

La manifestation anti-Beyoncé tenue mardi devant le siège de la National Football League a rassemblé un nombre quasi-nul de participants : trois militants seulement ont ainsi répondu à l'appel.

Il y a un peu plus d'une semaine s'est déroulée aux États-Unis la 50ème édition du Super Bowl, un évènement qui, pour rappel, prend place autour de la finale du championnat de NFL (National Football League) et dont la scène internationale se souvient davantage par le spectacle ayant entrecoupé chaque partie du match.

Cette année, Lady Gaga, Coldplay, Bruno Mars et Beyoncé ont assuré le show. L'interprète de "Single Ladies" s'est cependant attirée quelques foudres pour sa performance où ses danseuses semblaient rendre hommage aux Black Panthers, en étant ainsi habillées de la même façon.

Super Bowl : trois manifestants anti-Beyoncé devant le siège de la NFL

Le lendemain de la prestation, un groupe de militants anti-Beyoncé avait ainsi annoncé son intention de manifester le mardi 16 février 2016 devant le siège de la NFL. Et ce pour faire entendre leur protestation face à une opposition entre la race noire et la race blanche telle que supposément affichée par Beyoncé et son groupe. The Cut rapporte un nombre étonnamment réduit de manifestants (trois), alors que les soutiens à la chanteuse étaient quant à eux bien plus nombreux (plusieurs dizaines).

"Pro-noir n’est pas anti-blanc" pour des militants en faveur de la chanteuse

Cette seconde catégorie de militants portaient des pancartes sur lesquelles étaient inscrits des messages tels que "Pro-noir n’est pas anti-blanc" ou encore "Pourquoi les gens ont-ils peur de la fierté noire ?" Quant au trio apparu en défaveur de la performance de Beyoncé et ses danseuses, il était pour commencer constitué d'un homme attiré par l'attroupement en faveur de l'artiste. S'il n'a pas assisté à la prestation de Beyoncé lors du Super Bowl, il s'est néanmoins attaché à expliquer que "toutes les vies comptent" et pas uniquement les "vies noires".

Le second, ayant répondu à l'annonce publiée sur la toile, a quant à lui estimé que le spectacle de Beyoncé et son clip "Formation" incitaient à la violence contre la police, même s'il aura reconnu ne pas avoir vu cette dernière vidéo. La troisième manifestante a pour sa part justifié sa présence par sa volonté de soutenir ses amis policiers.

Crédits photos : © Phototélé / Nick Farrell Photography

Partager cet article

Pour en savoir plus