Johnny Hallyday pourrait-il perdre son avantage fiscal en Suisse ?

Par , publié le
People Johnny Hallyday

Johnny Hallyday qui doit plus de neuf millions d’euros au fisc français provoque et choque la Suisse.

Le rockeur préféré des Français a obtenu un forfait fiscal en Suisse, mais il explique à tout le monde qu’il habite à Paris ou à Los Angeles. Johnny se rendrait à Gstaad pour faire du ski. Ces révélations ont suscité un grand agacement de la part des Suisses.

Récemment, le chanteur a fait la une de la presse pour son retour sur scène, mais également pour son redressement fiscal. Ce dernier révélé par le Canard enchainé mentionnait un redressement de neuf millions d’euros. En obtenant le privilège accordé en Suisse, il est soumis à certaines conditions notamment en résidant à Gstaad au moins 10 mois par an. Dans une récente interview, il a confié s’y rendre pour pratiquer « surtout du ski ».

Des cabinets d’avocats s’intéressent à cette histoire. L’un d’entre eux, André Gruber a révélé au journal le Point que cela engendrait une vraie délocalisation. Pour obtenir un forfait fiscal, ils doivent quitter la France avec femme et enfants et s’intégrer localement. Le rockeur a confié la semaine dernière sur RTL qu’il vivait « à Los Angeles et Paris ». Des propos qui ont suscité un réel agacement pour les Suisses. Il y a trois ans, son discours était identique, Johnny Hallyday préférait se rendre à Los Angeles, car c’était un moyen efficace pour préparer son album.

Une deuxième protestation est venue de la part du maire de Saanen dépendant de Gstaad. Il juge ainsi l’attitude du rockeur comme « contre-productive ». Actuellement, le chanteur prépare sa tournée, elle devrait commencer le 14 mai à Montpellier. Il n’aura donc pas l’opportunité de résider à Gstaad pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois.

D’autres faits sont troublants, il a délocalisé ses affaires notamment en créant la société Artiste et Promotion en 2007, mais les locaux en Suisse sont toujours vides. Le chanteur pourrait posséder des intérêts au Luxembourg au sein d’une société nommée Nerthus Invest depuis 2007. Le fisc a également appris que les deux affaires disposaient de la même administratrice Chantal Dubois âgée de 60 ans.

Face à ces révélations, pourrait-il perdre son avantage fiscal ? Est-ce que le chanteur tente-t-il de piocher à droite et à gauche pour en retirer des bénéfices sans pour autant s’investir ?

Partager cet article

Pour en savoir plus