Jacques Dutronc : quasi-immobilisé chez lui après une mauvaise chute ?

Par , publié le
People
Jacques Dutronc au festival des Francofolies à La Rochelle le 15 juillet 2010

Le chanteur Jacques Dutronc éprouverait de lourdes difficultés à se remettre d'une chute causée par l'un de ses chats. Selon les habitants de son village, il ne serait même quasiment plus sorti de chez lui depuis cet incident.

Amoureux des chats, Jacques Dutronc ? Difficile de prétendre le contraire quand on sait à quel point le chanteur s'attache à être entouré de félins depuis de nombreuses années. Depuis les années 60, l'interprète de "J'aime les filles" occupe une demeure à Monticello (Haute-Corse) dont la porte indique ainsi le message : "Rouler doucement, rapport aux chats. Merci." Il apparaît d'ailleurs que les quelques interviews que Jacques Dutronc a accordées ces dernières années se sont déroulées dans la région, au-dessus de l'Île-Rousse.

Un voisin de l'artiste de 72 ans a récemment confirmé à nos confrères du JDD l'attachement de "Jacques" envers les chats : "Il y a quelques années, il en avait une cinquantaine. Les gens savaient que Jacques s’en occupait bien, alors ils lui balançaient les bébés par-dessus le mur."

Jacques Dutronc possiblement affaibli après une chute causée par l'un de ses chats

Mais il se trouve que la semaine dernière, l'un de ces chats lui aurait occasionné une chute en le déséquilibrant par un passage entre ses jambes. Si Jacques Dutronc serait ressorti de cet incident sans aucune blessure apparente, la chute lui aurait toutefois provoqué une sérieuse fatigue dont il aurait du mal à se remettre.

Une possible réapparition le mois prochain ?

Possible preuve des difficiles supposées du chanteur à retrouver ses forces, celui-ci ne sortirait quasiment plus de chez lui selon les habitants du village corse. Ces derniers nourrissent toutefois l'espoir d'une réapparition lors de la prochaine fête du village calée pour le mois d'août. Cette nouvelle nous parvient alors que la compagne du chanteur Françoise Hardy, à qui appartient d'ailleurs la demeure, se remet tout juste d'une hospitalisation pour un lymphome l'ayant immobilisée trois semaines durant avec huit jours vécus dans le coma. Il y a quelques semaines, elle déclarait être consciente que la nouvelle chimiothérapie qu'elle subissait pouvait tout aussi bien fonctionner que présenter des résultats négatifs.

Crédits photos : © AFP/Archives Xavier Leoty

Partager cet article

Pour en savoir plus