Élection de Trump : De Niro toujours prêt à lui "mettre son poing dans la figure" ?

Par , publié le
People
Robert De Niro dans l'émission "Jimmy Kimmel Live"

Après avoir exprimé, il y a quelques mois, tout le mépris qu'il ressentait envers Donald Trump, Robert De Niro reconnaît qu'il ne peut plus envisager de frapper le candidat républicain du fait de sa nouvelle fonction.

"C'est fou. Je ne comprends pas, c'est dingue que les gens apprécient Donald Trump. Il ne devrait même pas être là, Dieu nous garde". En août dernier, à l'occasion du vingt-deuxième festival du film de Sarajevo, Donald Trump se désolait de la popularité du candidat républicain à l'investiture américaine.

Et à quelques semaines de l'élection, possiblement davantage motivé par la révélation d'une nouvelle polémique sur le milliardaire, le comédien avait surenchéri en qualifiant notamment ce dernier de "stupide, punk, chien, porc et crétin." Dans une vidéo où il appelait le peuple américain aller voter, Robert De Niro se sera également illustré par son désir affiché d'en venir carrément aux mains avec Donald Trump : "Il dit qu'il veut mettre son poing dans la figure des gens. Eh bien moi, j'aimerais lui mettre mon poing dans la figure." 

De Niro dans l'attente de voir Trump agir

Depuis, Donald Trump a remporté son duel face à Hillary Clinton, devenant ainsi le 45e président des États-Unis. Un contexte dont Robert De Niro semble bien conscient. Jeudi, sur le plateau du Jimmy Kimmel Live, le comédien a ainsi reconnu qu'il lui serait désormais difficile de mettre ses menaces à exécution :

"Je ne peux plus le faire maintenant, il est président. Je dois respecter cette position". Et d'ajouter se trouver désormais dans une position d'attente vis-à-vis de l'action à venir de Donald Trump : "Nous devons voir ce qu'il va faire, comment il va gérer certaines situations. Cependant, on constate que dans plusieurs villes les gens sont déprimés et prêts à manifester".

Le poing Obama

Évoquant le cas de Barack Obama, ainsi quelque peu contraint de dialoguer avec Donald Trump alors que ce dernier a tenu des propos particulièrement durs à son encontre, Jimmy Kimmel a parlé de membres d'une même famille à qui il peut arriver de se distribuer des coups. Ce à quoi Robert De Niro a répondu : "Obama le fera peut-être quand il le verra..." Aux dernières nouvelles, aucun match de boxe n'a eu lieu entre les deux présidents lors de leur rencontre à la Maison-Blanche, intervenue en ce même jeudi.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus