Un handicapé exclu d’un McDo parisien à cause de ses lunettes

Par , publié le
France Steve Mann et ses lunettes
Steve Mann et ses lunettes

Une personne handicapée a été expulsée du McDo des Champs-Élysées. Ce touriste d’origine canadienne porte des lunettes spéciales pour améliorer sa vue. Les employés du fast-food sont venus l’agresser.

Cette personne est considérée comme handicapée à cause de sa vue. Ce touriste canadien a en effet inventé des lunettes qui ont inspiré celles de Google. Elles lui permettent d’augmenter la réalité pour améliorer la qualité de sa vue. Ces lunettes sont spécifiques puisqu’elles sont fixées sur sa tête et il est impossible de les enlever sans un outil spécifique comme l’explique le journal Ouest-France. Steve Mann a donc toujours sur lui des papiers justifiant cette technologie spécifique puisqu’il en est l’inventeur.

Son voyage en France se passe assez bien, mais, le 1er juillet, il est agressé par les employés du fast-food. Assis à une table, il mange tranquillement, mais plusieurs personnes travaillant dans l’établissement implanté sur les Champs-Élysées ont voulu lui ôter ses lunettes. Le touriste aurait donc présenté ses justificatifs pour expliquer les raisons de cette spécificité, mais ils auraient été déchirés. Les employés ont eu des gestes brusques en le poussant en dehors du restaurant. Dans la bousculade, ses lunettes ont été détériorées, il a eu l’opportunité de prendre des photos des personnes l’ayant agressé.

Steve Mann s’est alors tourné vers McDonald’s, mais il n’a eu aucun soutien de la part de l’établissement, ni de la police française ni de son embrassade. Il raconte sa mésaventure sur son blog et la toile s’empare de cet accident. La maison-mère du fast-food s’est engagée à suivre cette affaire avec une très grande rigueur. Le touriste canadien a spécifié qu’il ne voulait pas d’argent, mais simplement faire réparer ses lunettes. Steve Mann voudrait témoigner pour que ce genre de situations ne se reproduise plus à l’avenir.

Partager cet article

Pour en savoir plus