Diabète et boissons light ne font pas bon ménage

Par , publié le
Santé
Une personne relevant son taux de sucre.

Selon une étude scientifique, les boissons light ne permettraient pas de limiter le risque de développer un diabète de type 2.

Contrairement à certaines idées reçues, il semblerait que le diabète et les boissons light ne soient pas de si bons amis. Selon une étude scientifique menée par des chercheurs suédois, les boissons qui contiennent des édulcorants n’écarteraient pas le risque de développer un diabète de type 2 en cas de consommation régulière.

Les boissons light ne freinent pas le diabète

Pour les besoins de leur enquête dont les résultats sont parus dans la revue scientifique European Journal of Endocrinology relayée notamment par nos confrères d'ActuSanté.net, l’équipe de l’Institut Karolinska de Stockholm s’est penchée sur un échantillon de 2 874 adultes qui comportait 1.136 personnes atteintes de diabète de type 2 et âgées en moyenne de 68 ans.

En étudiant de près la consommation de boissons sucrées et light de ces « cobayes », ils ont relevé que le risque de diabète est multiplié par 2,4 pour les personnes qui consomment 2 canettes de boisson light par jour et par 4,5 pour celles qui en boivent plus de 5 quotidiennement.

Pas d’écart réel avec les boissons classiques

Le plus frappant dans cette enquête reste que le risque de développer un diabète de type 2 est presque équivalent chez les consommateurs de boissons light et chez les buveurs de boissons sucrées classiques. Pour une consommation de 20 centilitres par jour, le risque de diabète augmente de 21 % pour les boissons sucrées classiques et de 18 % pour les boissons light.

Pour les chercheurs, les édulcorants tels que l’aspartame ou encore la stévia pourraient être à l’origine de cette situation. Ces derniers perturberaient le fonctionnement des bactéries intestinales et favoriseraient l’apparition du diabète en modifiant la sensibilité à l’insuline notamment.

Une sensation de faim serait déclenchée après la consommation d’une boisson light, ce qui conduirait à une consommation plus élevée d’aliments sucrés.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article