Quand de grands noms de la Silicon Valley se liguent contre Donald Trump

Par , publié le
Tech Tim Cook, Apple.
Tim Cook, Apple.

Quelques membres du parti républicain, mais surtout des personnalités de la SiIicon Valley, se sont entretenus en secret pour tenter de trouver des solutions à l'irrésistible ascension du candidat Trump.

C'est le Huffington Post qui le révélait lundi : de très influentes personnalités issue des entreprises technologiques de la Silicon Valley, dont Tim Cook d'Apple en personne, se sont envolées dimanche en direction d'une petite île privée des côtés bordant l'Etat de la Géorgie. La révélation ne portait pas sur la réunion, qui se tient tous les ans, mais sur un point en particulier de l'ordre du jour.

En présence de quelques milliardaires et de membres du parti républicain, ils se seraient entretenus sur les moyens de contrer l'ascension de Donald Trump, plus que jamais pressenti pour représenter les républicains à la course à la Maison-Blanche.

Comment contrer Donald Trump ?

Aux côtés de Tim Cook, se trouvaient entre autres et ni plus ni moins que Larry Page, co-fondateur de Google, et Elon Musk, à la tête de Tesla et SpaceX. Selon une source qui a demandé à rester anonyme, et citée par le Huffington Post, la réunion rassemblait des personnes qui ne souhaitent pas qu'"un homme qui ne doit tout simplement pas devenir président", y parvienne finalement.

Si rien n'a de fait réellement filtré, l'un des participants aurait tout de même pointé du doigt "la difficulté qu'ont les électeurs à se représenter Donal Trump comme occupant la fonction présidentielle". Quoi qu'il en soit, les jours sont comptés avant la désignation du candidat républicain.

Le cryptage, autre point sensible

Un autre point a aussi été évoqué, celui de la guerre que se livrent le FBI et Apple au sujet du cryptage des données. Le sénateur de l'Arkansas, Tom Cotton, s'en serait pris vertement à Tim Cook à ce sujet; le premier demandant au second de faire en sorte que les données contenues dans le fameux iPhone de la tuerie de San Bernardino puissent être exploitées par les personnes en charge de l'enquête.

Crédits photos : JStone / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus