ArcelorMittal investit 17M d’euros pour redémarrer Florange

Par , publié le | modifié le
France LES SALARIÉS D'ARCELORMITTAL OCCUPENT FLORANGE

ArcelorMittal s'est engagée à redémarrer l'un des deux Hauts-fourneaux à l'arrêt depuis deux mois.

Sur les 17 millions investis, deux millions sont destinés au redémarrage du site de Florange tandis que 15 millions sont dédiés à sa modernisation. Il est prévu d’y développer de nouveaux produits pour le marché automobile. Les Syndicats restent toutefois sur leurs gardes, la direction expliquant qu’elle ne pouvait « pas s’engager » sur une date de redémarrage. Malgré le soutient du président et surtout candidat Nicolas Sarkozy qui a longuement discuté avec Lakshmi Mittal, le directeur général indien d’ArcelorMittal, les 2600 salariés des hauts-fourneaux de Florange ne sont pas rassurés. Un responsable de la CFDT a d’ailleurs commenté l’intervention du président : « Nicolas Sarkozy fait des promesses, mais il n’y a rien de concret » avant d’ajouter, « On le prend en flagrant délit de mensonge ». Pourtant, le président a assuré que Laksmi Mittal avait la volonté absolue de « maintenir dans la durée son engagement dans la sidérurgie en général, dans la sidérurgie française en particulier ».

Rappelons également que le candidat François Hollande s’était également rendu sur le site la semaine dernière. Nicolas Sarkozy s’en est d’ailleurs moqué durant sa visite : « Il a été à Florange, il est monté sur une camionnette entourée de drapeaux CGT, ça n’a pas donné un emploi de plus et un centime d’euro de plus aux salariés ».

Il est flagrant qu’il ne s’agit pas ici de sauver des emplois, mais de gagner des points pour les élections.

Partager cet article