La ville de Toulouse lance son Téléphérique urbain

Par , publié le
Environnement
Le téléphérique Toulousain

Dès 2020, la ville de Toulouse aura son Téléphérique "Urbain Sud". La mise en service de ce nouveau mode de transport est prévue pour 2020.

Après Brest et Grenoble, c'est Toulouse qui lance le "métro" de demain, plus propre, sécurisé, silencieux et moins coûteux…Encouragé suite au Grenelle de l'environnement, le téléphérique urbain devrait également naître à Saint-Étienne, Orléans, Chambéry et Créteil.

Un transport en mode téléporté

Vous êtes sujets au vertige ? Ne vous inquiétez pas. A Toulouse les stations ne seront pas situées en altitude mais auront une emprise au sol. Une partie du voyage culminera (quand même) à plus 65 mètres de hauteur lors du survol de la Garonne.

Le comité syndical de Tisséo* a expliqué que Toulouse rejoignait ainsi des villes comme Londres, New-York, Barcelone et Rio ayant opté pour ce mode de déplacement.
Au départ, le téléphérique toulousain permettra de relier sur 3 kilomètres et avec la desserte de 3 stations : L'Université Paul-Sabatier, Rangueil et Oncopole, le tout parcouru en à 10 minutes avec un départ toutes les 1′30 minute en heure de pointe et une vitesse de 20 km/h.
Une cabine pourra supporter 35 passagers avec dont la moitié en places assises.

Autres avantages donnés au téléphérique : Le peu de bruit qu'il fait avec seulement 60 dB. Côté sécurité, le système est prévu pour fonctionner avec des vents allant jusqu’à 108 km/h et en cas de problème majeur (panne), il est prévu un système de secours est prévu pour rapatrier les gens en 1 h 45.

Coût du projet toulousain selon France 3 : 114 millions d'euros répartis pour 56,4 millions à la conception/fabrication mais la maintenance sur les 20 prochaines années le ferait bondir à 114 millions d'euros.

* Tisseo : Marque commerciale du réseau de transports en commun de Toulouse et sa région, soit cent une communes.

Crédits photos : capture vidéo Transports Toulouse/Youtube

Partager cet article

Pour en savoir plus