Ski : Hirscher champion du monde de géant, Pinturault rate le podium

Par , publié le | modifié le
Sport
Marcel Hirscher exulte après son sacre mondial dans le slalom géant à Saint-Moritz, le 17 février 2017

L'Autrichien Marcel Hirscher est devenu vendredi champion du monde de slalom géant, lors des Mondiaux de ski alpin de Saint-Moritz, remportant son premier titre planétaire dans cette discipline.

Alexis Pinturault n'a pu profiter d'un bon 3e temps dans la première manche et termine à une décevante 7e place, loin de ses espérances d'un premier titre mondial individuel.

Meilleur skieur mondial depuis 5 ans et l'un des grands favoris, Hirscher a devancé son compatriote Roland Leitinger et le Norvégien Leif Kristian Haugen.

En tête après la première manche, Hirscher n'a pas tremblé et l'a emporté en 2 min 13 sec 31/100e, devant l'inattendu Leitinger (+25/100e) et le Norvégien Haugen (+71/100e).

Une fois de plus, le Français Alexis Pinturault a semblé céder sous la pression. Actuel dauphin de Hirscher au classement général de la spécialité, "Pintu" n'a pu profiter d'un bon 3e temps en première manche et échoue encore à remporter un premier titre mondial individuel, comme dans le combiné dont il faisait aussi partie des favoris.

Le skieur de Courchevel finit à la 7e place à 98/100e de Hirscher et 27/100e du bronze.

Mathieu Faivre, loin de son statut de 3e géantiste actuel, prend la 9e place. Au prix d'une belle seconde manche, Victor Muffat-Jeandet remonte à la 13e place et Steve Missilier pointe au 18e rang.

Deuxième temps de la manche initiale, l'autre Autrichien, Philipp Schoerghofer, termine à la 5e place, derrière le Norvégien Henrik Kristoffersen qui fera figure de grand favori dimanche dans le slalom, face de nouveau à Hirscher.

Hirscher, qui s'était contenté deux fois de l'argent en géant aux Championnats du monde, chaque fois derrière l'Américain Ted Ligety, absent cette année sur blessure, confirme son statut de meilleur skieur mondial actuel dans les disciplines techniques.

L'Autrichien est bien parti pour devenir en fin de saison le premier homme à remporter six Coupes du monde d'affilée.

Crédits photos : © AFP Fabrice COFFRINI

Partager cet article