Nos alliés dans l'Otan "ont raison de s'alarmer" de la Russie, selon Tillerson

Par , publié le | modifié le
International
Le secrétaire d'Etat américain désigné Rex Tillerson, le 11 janvier 2017 à Washington

Le secrétaire d'Etat américain nommé par Donald Trump, l'ex-PDG d'ExxonMobil Rex Tillerson, a reconnu mercredi devant le Sénat américain que les alliés des Etats-Unis au sein de l'Otan "avaient raison" d'être inquiets du retour de la Russie sur la scène internationale.

"Nos alliés de l'Otan ont raison de s'alarmer de la résurgence de la Russie", a déclaré M. Tillerson lors de son audition de confirmation à son poste de chef de la diplomatie américaine devant la commission des Affaires étrangères du Sénat. L'ancien patron du géant pétrolier est un proche du président russe Vladimir Poutine et le président élu des Etats-Unis Donald Trump prône un rapprochement avec Moscou et avait critiqué le fonctionnement de l'Alliance atlantique.

Crédits photos : © AFP CHRIS KLEPONIS

Partager cet article

Pour en savoir plus