SNCF : Trafic perturbé à la gare Saint-Lazare suite à l’agression d’un conducteur

Par , publié le
Actualité
La gare Saint-Lazare à Paris le 26 avril 2016 lors d'une grève à la SNCF

Le trafic SNCF est fortement perturbé Gare Saint-Lazare à cause d’une grève inopinée décidée à la suite de l’agression d’un conducteur.

Il va falloir s’armer de patience si vous êtes amené à prendre un train en cette fin de journée à la Gare Saint-Lazare de Paris.

Certains cheminots ont en effet pris la décision d’interrompre le travail à la suite de l’agression d’un conducteur. Les perturbations devraient durer toute la soirée.

Agression verbale d’un conducteur

Selon les informations relayées par nos confrères du journal Le Parisien, la décision de stopper le travail s’est prise très vite à la suite de l’agression verbale d’un conducteur par un passager ce matin.

En guise de protestation, les cheminots ont voté une grève inopinée qui a débuté en début d’après-midi. Une information confirmée par le syndicat SUD-Rail et le compte Twitter LigneL_SNCF.

Réunion en cours

Toujours selon Le Parisien, le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) et les syndicats seraient actuellement en réunion pour décider de la suite du mouvement. Les syndicats devront décider si la grève se prolongera ou non, mais les voyageurs peuvent d’ores et déjà s’attendre à de fortes perturbations sur les lignes Paris–Saint-Lazare et Cergy-le-Haut, Saint-Cloud et Versailles Rive Droite, Saint-Germain-en-Laye Grande Ceinture et Noisy-le-Roi (Ligne L). Sur la ligne J, en direction des Mureaux et de Mantes-la-Jolie, de nombreux trains sont supprimés. La SNCF conseille aux voyageurs de retarder leur départ, ou bien de trouver un itinéraire alternatif : la ligne H ou C en direction d’Ermont, ou la A du RER en direction de Nanterre ou de Cergy. L’afflux de voyageurs devrait également causer des perturbations sur ces lignes.

Depuis plusieurs jours, le trafic sur les lignes Transilien est fortement perturbé à cause des feuilles mortes qui tombent sur les rails.

Crédits photos : © AFP/Archives MIGUEL MEDINA

Partager cet article

Pour en savoir plus