Les films du Festival de Cannes bientôt dans les salles de cinéma

Par , publié le | modifié le
Cinéma Les marches du Festival de Cannes
Les marches du Festival de Cannes

Après la projection, les Français doivent souvent attendre plusieurs mois pour visionner les films de Cannes. L’année dernière, Polisse ou The Artist avait intégré les salles en octobre.

L’ouverture du 65e Festival mettait à l’honneur le 16 mai Moonrise Kingdom, les spectateurs peuvent désormais le voir dans les salles françaises. Le lendemain, c’était au tour de la sublime Marion Cotillard de présenter De rouille et d’os, il est également au cinéma depuis le 17 mai dernier.

Cette stratégie a permis à Jacques Audiard d’obtenir l’un des meilleurs démarrages de sa carrière. Kristen Stewart que le public a pu apprécier dans Twilight est présente aux côtés de Garrett Hedlund et Sam Riley dans le film Sur la route. Il est également à l’affiche en France. Le dernier à prendre le chemin des cinémas est Cosmopolis avec Robert Pattinson qui a fait sensation pendant les soirées cannoises.

L’été et l’automne seront chargés

Holy Motors de Leos Carax ainsi que La part des anges de Ken Loach (prix du jury 2012) sortiront respectivement le 4 juillet et le 27 juin. En ce qui concerne le film qui a remporté le Grand Prix, Reality de Mateo Garrone sera projeté le 22 aout. Une grande majorité devrait intégrer les cinémas français dès cet automne. Celui qui ouvrira le bal le 12 septembre se prénomme Les hommes de loi, une semaine plus tard c’est au tour de Vous n’avez encore rien vu d’Alain Resnais.

Le 17 octobre permettra au public de découvrir Brad Pitt dans le film Cogan la mort en douce ainsi que le film porté par Isabelle Huppert In another Country. Les salles accueilleront le 24 octobre la Palme d’or attribuée à Michael Haneke pour Amour. Dans la brume est prévu pour le 31.

Il reste encore de nombreux films qui n’ont pas encore été programmés dans les salles (L’ivresse de l’argent, Au-delà des collines, Post Tenebras Lux…)

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus