Les emballages de fast-food, potentiellement nocifs

Par , publié le
Santé
Hamburger, frites, un menu de fast-food. Photo d'illustration.

Des substances contenues dans ces emballages pourraient notamment entrainer des problèmes de développement chez les plus jeunes.

Des substances fluorées dans les emballages destinés à emballer pizzas, frites et autres hamburgers. C'est ce qui ressort d'une étude américaine parue dans la revue spécialisée Environmental Science and Technology letters.

La composition de 400 échantillons d’emballage, provenant de 27 chaînes de restauration rapide outre-Atlantique, a été analysée.

La moitié des emballages en papier contenaient de la flurine

Pour 50% des emballages en papier, et 1 emballage en carton sur 5, un composé de substances chimiques nommé fluorine était présent. Il est notamment utilisé pour rendre les moquettes résistantes aux taches, et imperméabiliser les poêles et casseroles anti-adhésives.

Le problème, c'est que la fluorine, utilisée ici pour faire barrage au gras contenu dans les aliments, peut aussi se retrouver à leur contact.

Thyroïde, troubles du développement et de la fertilité

Laurel Schaider, chimiste au Silent Spring Institute et principal auteure de l'étude, précise : "ces produits ont été associés avec un grand nombre de problèmes de santé par des études et il est de ce fait préoccupant qu’un grand nombre de personnes y soient potentiellement exposées". Des problèmes au rang desquels sont cités des problèmes de développement chez les enfants, une baisse de la fertilité, ou une augmentation du risque de cancer, et des problèmes liés à la thyroïde.

Si des substances remplacent progressivement celles pointées du doigt, des recherches doivent encore être menées afin de prouver qu'elles sont elles aussi dépourvues de risques pour la santé.

Crédits photos : Pixabay.com / Public domain CC0

Partager cet article

Pour en savoir plus