Dunkerque : un migrant retrouvé mort dans un camion

Par , publié le
Faits Divers Un motard de la Police Nationale
Un motard de la Police Nationale

Lundi, le corps sans vie d'un migrant d'une trentaine d'années a été découvert dans la remorque d'un camion à Dunkerque. Les deux autres migrants présents ont quant à eux été retrouvés vivants.

L'information émane de la préfecture et des pompiers. Lundi matin, aux environs de 8h15, un migrant d'une trentaine d'années a été découvert mort dans la remorque d'un poids lourd. Le camion se trouvait dans la commune de Grande-Synthe, elle-même située dans la banlieue de Dunkerque.

Cités par La Croix, les soldats du feu ont expliqué que "le migrant, qui serait d'origine afghane, aurait sorti sa tête de la bâche de la remorque sur l'autoroute et sa tête aurait heurté un objet non identifié". L'homme aurait ensuite succombé "des suites de ses blessures".

Migrant retrouvé mort dans un camion à Dunkerque : l'homme aurait succombé à un choc physique

Et si le poids lourd était stationné à Grande-Synthe sur une aire de repos de l'autoroute A16, c'est parce que son conducteur s'y était garé après avoir entendu des bruits suspects provenant de sa remorque. La police serait d'ailleurs intervenue suite à l'appel de ce chauffeur.

Deux autres migrants découverts indemnes

Selon la préfecture du Nord, qui s'appuie sur les propos des deux autres migrants présents dans le camion, le troisième aurait sorti sa tête à l'extérieur pour vérifier la destination du poids lourd. Le nombre de migrants morts dans la région après avoir tenté de rejoindre l'Angleterre s'élève, depuis fin juin, à 19. On estime qu'ils sont quelque 2.600 à vivre en bordure d'autoroute dans un bidonville à Grande-Synthe. Et, tout comme les 4 à 6.000 migrants de la "jungle" de Calais, leurs conditions de vie apparaissent pour le moins précaires.

Crédits photos : Neydt/shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus