Volvo : le smartphone, futur complément des clés de voiture ?

Par , publié le | modifié le
Tech
Clés de voiture

Le constructeur automobile Volvo s'apprête à présenter une technologie dans laquelle le smartphone pourra revêtir la même fonction que des clés de voiture.

Du 22 au 25 février 2016 va se tenir à Barcelone (Espagne) le Mobile World Congress. Un évènement auquel le constructeur automobile suédois Volvo devrait prendre part pour une présentation qui pourrait éventuellement faire date. Il est en effet attendu que le rideau se lève sur une technologie où le smartphone remplirait la même fonction que les clés de voiture.

Dans un plus ou moins proche avenir, un contact bluetooth entre le téléphone et un dispositif électronique présent à l'intérieur du véhicule pourrait ainsi suffire à déverrouiller celui-ci. Une seconde vérification usant du même système serait ensuite opérée afin de garantir que l'individu ayant pénétré dans l'habitacle est bien le conducteur légitime de l'engin.

Voitures sans clés de contact : Volvo prévoit une phase de test dans quelques mois

Nos confrères de Sciences et Avenir révèlent que cette technologie pourrait même permettre de prêter son véhicule via la génération d'une clé numérique. Martin Rosenqvist, directeur du département "voitures neuves" chez Volvo, précise que "cette clé peut avoir une date de péremption ou n'être valable que durant une plage horaire définie".

Que faire en cas de vol ou de piratage ?

L'annonce de ce procédé ne manque cependant pas de soulever quelques interrogations. Par exemple, comment répondre à une situation où la batterie du smartphone se verrait déchargée ou tomberait en panne pendant le trajet ? "Rassurez-vous, le véhicule ne pile pas. Il continue de fonctionner mais lorsque vous vous garerez et que vous éteindrez le moteur, vous ne pourrez alors plus redémarrer". Et dans le cas où l'on se ferait voler son téléphone, les droits de ce dernier sur le véhicule pourront être révoqués sur simple demande exprimée à Volvo. Enfin, sur la question d'une protection contre le piratage, Martin Rosenqvist parle de "différentes couches de sécurité et [d']un chiffrement", et d'ajouter que "votre identité est vérifiée à travers l'application". Volvo entend mener une phase de test en mars ou avril prochain et réaliser un essai grandeur nature avec une vingtaine de voitures. On apprend également qu'à terme, ce système vise à se positionner en tant que complément des clés de voiture et non tel leur remplaçant.

Crédits photos : cohdra / morgueFile

Partager cet article