Un viol déclaré toutes les quarante minutes en France

Par , publié le
France Photo d'illustration. Les violences conjugales.
Photo d'illustration. Les violences conjugales.

Selon une enquête du Figaro, Le nombre de viols dénoncés aux autorités a augmenté de 18% en cinq ans en France.

Le constat fait par le journal Le Figaro après s’être procuré les chiffres concernant le viol en France est plutôt alarmant. Sur les cinq dernières années, le nombre de viols dénoncés aux autorités a augmenté de 18 %. La Guyane est en tête des départements les plus touchés par les affaires de viol.

Les viols déclarés ne cessent d’augmenter en France

« Sur les cinq dernières années, les viols dénoncés aux autorités ont augmenté de 18 % (de 10.762 faits en 2010 à 12.768 faits en 2014), tandis que les viols sur mineurs ont grimpé, dans le même temps, de plus de 20 % (de 5751 à 6936 faits répertoriés) », écrit Le Figaro en se basant sur les donnés que le quotidien à pu consulter.

En gros, cela représente 33 viols déclarés par jour en France soit un viol toutes les quarante minutes en moyenne. Christophe Soullez, directeur de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) tient de son côté à nuancer ces chiffres « Il est difficile de dire aujourd’hui si ce sont les actes ou la révélation de ces actes qui explique l’inflation statistique de ces dernières années. »

La Guyane en mauvais élève

Si en métropole, Paris arrive en tête de ce triste classement avec 600 viols déclarés en 2014 (suivi de la Sarthe, l’Yonne, l’Orne et le Loiret), c’est surtout outre-mer que le constat est le plus alarmant.

La Guyane reste le département français le plus exposé aux affaires de viols avec un viol annuel pour 2000 habitants en moyenne selon Le Figaro. La Martinique et la Guadeloupe suivent de très près en affichant également un taux de signalement « particulièrement élevé » en ce qui concerne les affaires de viols.

Crédits photos : ChameleonsEye/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus