Twitter : son système de messages privés accueille les notifications

Par , publié le
Web Photo d'illustration. Twitter, le réseau social.
Photo d'illustration. Twitter, le réseau social.

Avec les ajouts que Twitter vient d'apporter à son système de messages privés, ce dernier prend de plus en plus l'allure d'une messagerie instantanée comme on peut en trouver, entre autres, chez Facebook.

Depuis un certain temps, utiliser Twitter pour de longues discussions apparaît comme un recours pertinent. En effet, même si les messages rendus publics sont toujours soumis à une limite de 140 caractères, ce n'est plus le cas pour les messages privés échangés sur le réseau social et ce depuis août 2015.

Rappelons de même que les discussions privées peuvent inclure plus de deux participants. Un système qui se veut désormais plus complet, avec la récente annonce de Twitter quant à des messages privés "plus dynamiques que jamais".

Messages privés sur Twitter : des liens et des aperçus

Il est ainsi question d'un système enrichi par des notifications. Ses utilisateurs pourront par exemple savoir quant un message a été lu, et d'être de même prévenus lorsque leurs interlocuteurs seront en train de leur rédiger quelques paroles écrites. Autre nouveauté, les liens partagés durant ces conversations privées bénéficient maintenant d'un aperçu visuel.

Il convient de préciser que si ces options sont activées par défaut, rien n'empêche l'utilisateur de les réduire ensuite au silence afin de conserver une certaine intimité dans le cadre d'échanges privés ou de groupe.

Au niveau de Facebook et WhatsApp ?

Des fonctionnalités que l'on peut retrouver sur d'autres services connus tels Facebook et WhatsApp. Est-ce à dire que Twitter fait aujourd'hui partie de la même cour que ces géants dans le domaine de la messagerie privée ? D'aucuns estimeront que, non, pas encore, tout en reconnaissant les progrès réalisés jusqu'ici par le réseau de l'oiseau bleu.

Rappelons que Twitter n'apparaît cependant toujours pas perçu comme un espace sain aux yeux d'un certain nombre d'observateurs. L'animateur Laurent Ruquier a ainsi récemment décrit la plate-forme comme une "fachosphère" où, à son sens, les médias accordent bien trop d'importance aux avis émis dessus, jusqu'à même affirmer que "le burkini sans Twitter, il n'y avait pas de débat".

Crédits photos : Denys Prykhodov / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus