Réfugiés : la Slovénie prête à accueillir "jusqu'à 10.000" personnes

Par , publié le
International Un policier distibue de l'eau à des migrants à leur arrivée le 10 septembre 2015 à la gare de Schoeneberg près de Berlin
Un policier distibue de l'eau à des migrants à leur arrivée le 10 septembre 2015 à la gare de Schoeneberg près de Berlin

Dans une interview prévue pour paraître samedi dans la presse allemande, l'ambassadrice slovène en Allemagne annonce que la Slovénie est prête à accueillir "jusqu'à 10.000" réfugiés.

La Slovénie vient de faire entendre sa position sur la question des réfugiés qui, si ce n'est pas déjà le cas, fouleront bientôt ses frontières. Dans un entretien attendu pour être publié en ce samedi dans le quotidien régional allemand Rheinische Post, l'ambassadrice slovène en Allemagne a ainsi déclaré que son pays est préparé à accueillir "jusqu'à 10.000" réfugiés.

"Lorsque les réfugiés déposent une demande d'asile chez nous, nous les accueillons et les protégeons. Nous avons les capacités pour cela. Nous pourrions en accueillir jusqu'à 10.000." Dans des propos relatés par le Point avec AFP, Mme Kos Marko a ajouté que l'action de la Slovénie se voudra conforme "aux règles des accords de Schengen et de Dublin. Dans le même temps nous restons humanitaires".

Slovénie : une terre d'accueil pour un maximum de 10.000 réfugiés selon l'ambassadrice en Allemagne

L'ambassadrice a expliqué cette démarche par une situation de crise que la Slovénie avait connue il y a une vingtaine d'années et pendant laquelle plusieurs pays européens s'étaient révélés tels des soutiens : "Nous aussi, nous avons connu la solidarité quand nous étions en guerre en 1991. À cette époque, l'Autriche et l'Italie avaient été immédiatement prêts à nous aider. Par conséquent, nous nous sentons un devoir moral d'aider les réfugiés."

L'Europe éventuellement appelée en renfort

Dans le cas de figure où les demandes d'asiles seraient supérieures à ce chiffre de 10.000, la Slovénie se verrait alors contrainte de requérir l'aide de l'Europe afin de pouvoir gérer au mieux les dossiers. Rappelons que jeudi, le pays a suspendu le trafic ferroviaire avec la Croatie, une décision prise après que 150 migrants aient tenté de pénétrer sur le territoire en s'étant engagés dans un train parti pour Zurich. Vendredi, plus d'un millier de migrants étaient enregistrés par les autorités pour une entrée en Slovénie, alors que 700 autres attendaient vraisemblablement leur tour au poste-frontière d'Obrezje.

Crédits photos : © DPA/AFP PATRICK PLEUL

Partager cet article

Pour en savoir plus