"Pokémon GO" : Laurence Rossignol s'interroge sur son caractère social

Par , publié le
Jeux vidéo Laurence Rossignol s'exprimant sur LCi sur le phénomène "Pokémon GO"
Laurence Rossignol s'exprimant sur LCi sur le phénomène "Pokémon GO"

La ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes Laurence Rossignol a déclaré se poser la question de la sociabilité de l'application "Pokémon GO", après avoir quelque peu ironisé à ce sujet sur Twitter.

Dimanche, alors que l'application mobile Pokémon GO commençait à être officiellement téléchargeable en France, la ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes Laurence Rossignol ironisait quelque peu sur le caractère social de ce phénomène sur Twitter.

Elle aura ainsi posté sur le réseau social une photo montrant une lignée de joueurs les yeux fixés sur leur smartphone, avec en légende : "Chic! Un nouveau jeu pour favoriser les échanges , la curiosité et l'attention à l'autre." Un message à propos duquel Mme Rossignol s'est depuis expliquée sur LCI.

Rossignol : la ministre ironise via Twitter sur "Pokémon GO"

Le ministre a commencé par indiquer que son tweet ne signifiait pas son opposition à l'application, mais traduisait plutôt son interrogation vis-à-vis de la sociabilité affichée de Pokémon GO : "Depuis hier, les pratiquants de ce jeu me disent tous que ce jeu va accroître la sociabilité, qu'en fait les gens vont encore plus se rencontrer et plus se parler."

À la question de savoir si ces arguments l'ont convaincue, Laurence Rossignol s'est dite "convaincue de la volonté d'un certain nombre d'entre eux [NDLR : les joueurs] d'utiliser ce jeu pour plus de sociabilité". Et d'ajouter souhaiter "qu'ils aient raison".

Échanges sociaux : "c'est l'usage qui nous dira"

La ministre a poursuivi son propos en indiquant que "c'est l'usage qui nous dira si c'est un jeu qui a effectivement accru les échanges entre les gens. Vous savez, pour toutes les nouvelles pratiques, c'est l'usage qui dit".

Enfin interrogée sur la pertinence pour une ministre de s'exprimer sur un jeu aujourd'hui phénomène, Mme Rossignol a répondu que "c'est le rôle d'un ministre de la Famille, de l'Enfance et des Droits des femmes que de s'intéresser aux jeux, aux rapports entre les gens, au lien social, à ce qui favorise les relations." Elle aura d'ailleurs remercié sur Twitter les témoignages de joueurs, en ajoutant le mot-dièse #onpeutseparlergentiment laissant à penser que les retours à son précédent tweet n'ont pas tous été très sympathiques.

Crédits photos : capture d'écran LCI

Partager cet article

Pour en savoir plus