Philippines : le doigt d'honneur du président à l'adresse de l'UE

Par , publié le
International
Le président philippin Rodrigo Duterte.

Le président Duterte a lancé un doigt d'honneur à l'attention de l'Union européenne. Ah oui, et aussi, les insultes étaient de mise.

Il persiste et signe, le président philippin. La demi-mesure ne fait toujours pas partie de sa panoplie, quelques jours après avoir traité Barack Obama de "fils de pute". Cette fois, c'est l'Union européenne qui en a pris pour son grade pour avoir osé critiquer sa manière pour le moins radicale de lutter contre la criminalité.

Duterte : "Je leur ai dit, 'allez vous faire foutre'"

Mercredi, c'est depuis l'une des villes les plus importantes du pays que Rodrigo Duterte a tenu à répondre au Parlement européen. Ce dernier avait condamné "la vague actuelle d'exécutions extrajudiciaires et de meurtres" dans l'archipel.

"Je leur dit, 'allez vous faire foutre'. Vous faites ça pour expier vos péchés", a-t-il lancé, en accompagnant la tirade d'un doigt d'honneur. Il y a quelques jours, l'UE avait pointé le "nombre extraordinairement élevé de personnes tuées lors d'opérations de police", tout en exhortant les autorités à lancer une enquête.

La France et la Grande-Bretagne particulièrement visées

Et ce n'est pas tout puisque le président a qualifié la France et la Grande-Bretagne d'"hypocrites". "Ils font la morale pour atténuer leur sentiment de culpabilité. Mais qui ai-je tué ? Pour autant que ça soit vrai, 1.700, qui sont-ils ? Des criminels. Vous appelez ça un génocide? (...) Et l'Union européenne a le culot de me condamner. Alors je le répète, allez vous faire foutre", lance-t-il encore après avoir évoqué qu'au temps des colonies, les ancêtres des parlementaires européens étaient à l'origine du meurtre "de milliers d'arabes", entre autre peuples.

Crédits photos : Capture d'écran Dailymotion

Partager cet article

Pour en savoir plus