Ophtalmologues : 85 jours d'attente en moyenne

Par , publié le | modifié le
Santé Photo d'illustration. Dans un cabinet d'ophtalmo.
Photo d'illustration. Dans un cabinet d'ophtalmo.

Une étude révèle que s'il est toujours nécessaire de faire preuve de patience avant de pouvoir obtenir un rendez-vous chez l'ophtalmologue. Avec de fortes disparités selon les régions.

Obtenir un rendez-vous chez l'ophtalmologue sans quasiment aucun délai tient presque du domaine de l'impossible. Une étude conduite par Yssup Research pour le compte du groupe Point Vision nous apprend toutefois que les ophtalmologues se font encore plus désirer qu'il y a quelques années.

Nos confrères d'ActuSanté.net, qui rapportent les résultats de cette enquête, rappellent que dans la première étude du genre menée en 2013, on estimait que le temps d'attente moyen était de 77 jours. Et celle réalisée l'année dernière de révéler que ce délai a augmenté pour atteindre les 85 jours.

85 jours en 2015

Pour parvenir à ces résultats, Yssup Research a sollicité, entre le 30 novembre 2014 et le 23 décembre 2015, 3.239 spécialistes de ville en se faisant passer pour un potentiel patient. La moyenne de délais d'attente a ensuite été constituée en fonction de la date des rendez-vous accordés. Outre ces huit jours supplémentaires, il apparaît également un nombre réduit de médecins réfractaires à la prise en charge de nouveaux patients. Ils étaient 15% à refuser ces derniers en 2014, ils ne sont plus que 11% en 2015.

Et des disparités fortes existent selon les départements : par exemple, il suffit de 20 jours pour obtenir un rendez-vous dans les Alpes-Maritimes, mais 168 si vous êtes un patient résidant dans le Finistère.

11% des médecins refusent de nouveaux patients

Autre donnée positive, celle du recul des rendez-vous ne pouvant être honorés avant un délai minimal de six mois. Ils y a deux ans, ils représentaient 11% des rendez-vous proposés, contre 7% en 2015. En juillet dernier, Dominique Voynet avait remis à la ministre de la Santé Marisol Touraine un rapport de l'Inspection générale des affaires sociales, lequel visait notamment à réduire les temps d'attente entre la prise d'un rendez-vous chez l'ophtalmologue et la consultation proprement dite.

Un document riche de 30 propositions qui, nous disait-on, "ne porteront leurs fruits que dans le temps". Parmi elles, le développement de la délégation de tâches aux orthoptistes et l'élargissement de renouvellement des lentilles de contact pour les opticiens, avec le but d'une réduction effective des délais à l'horizon 2017.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article