NES Mini : piratée, la machine désormais capable d'émuler des jeux 16 bits et Neo Geo

Par , publié le
Jeux vidéo
Nintendo Classic Mini (NES Mini)

Des hackers ont réussi à faire en sorte que la NES Mini, censée à la base n'accueillir aucun autre jeu que les 30 disponibles d'office avec la machine, puisse émuler des titres Game Boy, Mega Drive, Super Nintendo ou encore Neo Geo.

Logique frustration pour les nostalgiques des années 90 qui pensaient retrouver, avec la NES Mini, une réplique quasi-parfaite de la 8 bits de Nintendo avant d'apprendre que la machine n'allait pas disposer d'un port cartouche fonctionnel. Pour environ 60 euros, cette console au format réduit intègre en effet 30 titres emblématiques de la NES sans permettre à l'utilisateur d'insérer ses propres cartouches.

Il n'a toutefois pas fallu bien longtemps pour que des hackers lui fassent lire davantage de jeux NES. Mais ce n'était pas apparemment pas assez. La NES Mini est ainsi aujourd'hui capable, après manipulations, de faire émuler des ludothèques d'autres machines et mêmes de consoles appartenant à la concurrence.

L'émulateur RetroArch pour une NES Mini ++

Par le recours à l'émulateur RetroArch, présenté comme un programme offrant une émulation multi-plateformes parmi les plus confortables, la scène hack est ainsi parvenue à faire de la NES Mini une machine pouvant faire tourner des roms Atari 2600, Game Boy (Color), Mega Drive, Super Nintendo, Neo Geo et Mame. La vidéo de démonstration ci-dessous permet notamment de se rendre compte que la plupart des jeux émulés tournent parfaitement et donc sans soucis de clignotement (NES) ou de clarté de l'image (Game Boy).

Le Classic Controller pour une expérience plus complète

Et s'il est à noter que la Neo-Geo n'apparaît pas dans la vidéo, l'émulation de titres comme Metal Slug donne néanmoins actuellement lieu à de sévères ralentissements, ce qui pourra être corrigé. En outre, étant donné que la plupart des jeux nouvellement émulés par la NES Mini utilisent plus de deux boutons, il est recommandé de disposer du Classic Controller de la Wii ou du Classic Controller Pro pour profiter d'une expérience plus appréciable, et ce dans l'illégalité la plus totale. Précisons pour finir que pirater sa console présente le risque de la rendre définitivement inutilisable (brick).

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus