Se maquiller avec des Crayola, pas vraiment une bonne idée selon l'entreprise

Par , publié le | modifié le
Santé Les crayons Crayola détournés de leur utilisation initiale
Les crayons Crayola détournés de leur utilisation initiale

La société Crayola met en garde ses clients contre une mauvaise utilisation de ses crayons, utilisés récemment à des fins cosmétiques.

"Ils ne sont pas faits pour ça". La marque Crayola lance une alerte concernant une nouvelle tendance jugée inquiétante. Depuis quelques mois, la marque de craies et de crayons connait un succès sans précédent auprès des jeunes filles. Suite à des publications sur de nombreux blogs spécialisés dans les cosmétiques, les crayons de la marque sont détournés de leur utilisation initiale pour être utilisés comme des produits cosmétiques.

Le phénomène est parti des Etats-Unis et se poursuit en France, où de nombreuses personnes sur les blogs ou les réseaux sociaux ont trouvé une curieuse technique de crème de maquillage à base d’huile de noix de coco. Une technique qui consiste à se procurer de l’huile bio de noix de coco, un peu d’huile et un crayon de cire. On fait fondre le tout au bain-marie, on verse dans un pot, pour finalement attendre que cela refroidisse. Les crayons Crayola ayant une multitude de couleurs, la marque est donc largement plébiscitée.

"Ce ne sont pas des produits pour le maquillage"

Interrogée par France Info, Carole Chachuat, directrice marketing de Crayola en France a tenu à rappeler l’utilisation première des crayons Crayola : "Ce ne sont pas des produits pour le maquillage, mais des produits pour enfants, pour le coloriage, le dessin… mais pas sur la peau. On ne maîtrise pas du tout les conséquences que peut avoir l’utilisation des produits Crayola en tant que maquillage. Nous ne voudrions pas être associés à cette image de produit dangereux pour la santé, puisque ce n’est pas notre vocation".

Une publication sur le site internet de Crayola

Crayola a publié une information sur son site internet mettant en garde ces vidéos de type « Do it yourself » et précise, très certainement pour éviter tout procès, qu’il décline toute responsabilité par rapport à cette utilisation déconseillée.

Partager cet article