Lorraine : un élu écroué pour viol sur une mineure de 11 ans

Par , publié le
Faits Divers Policiers français. Photo d'illustration.
Policiers français. Photo d'illustration.

Un élu municipal en Meurthe-et-Moselle a été placé en détention provisoire après avoir avoué le viol d'une petite fille de 11 ans.

La mairie de Dommartin-sous-Amance est sous le choc après l'annonce de la mise en examen du troisième adjoint au maire pour viol sur mineur. "À Dommartin, c'est la sidération et la consternation à propos de cette affaire", déclare le maire de la commune, Dominique Mathey.

L'Est Républicain rapporte que l'élu Vincent Wagner a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Il a été conduit en détention provisoire au centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville.

Un élu avoue un viol sur une mineure de 11 ans

L'élu âgé d'une soixantaine d'années travaille dans la commune depuis près de 20 ans. Il a été interpellé par les gendarmes de la Compagnie de Nancy qui se sont rendus à son domicile lundi.

Au cours de sa garde-vue Vincent Wagner a reconnu les faits. Il a été placé en garde à vue pour le viol d'une petite fille qui habite dans le village et âgée de 11 ans. De plus, il lui a fait visionner des films à caractère pornographique. Durant la perquisition, les enquêteurs ont saisi un "important" matériel informatique qui fait désormais l'objet d'expertises approfondies.

Les parents de la fillette portent plainte

La victime s'est confiée à ses parents. Ces derniers ont porté plainte sur le lieu de la villégiature familiale.

Veuf et au chômage, le troisième adjoint au maire s'investissait dans la vie de la commune. Il était également président du club de plongée de Saint-Max, dans la banlieue de Nancy. Vincent Wagner est décrit comme "quelqu'un d'intelligent, très actif, très présent et il n'y avait rien à lui reprocher au niveau communal".

Crédits photos : jbor / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus