L'Argentine et le Chili vont exterminer 100.000 castors pour préserver la forêt

Par , publié le
Nature Photo d'illustration. Un castor.
Photo d'illustration. Un castor.

En Patagonie, et pendant plusieurs années, des dizaines de milliers de castors vont être tués pour protéger des arbres parfois centenaires.

De concert, l'Argentine et le Chili ont décidé la mise en place d'une mesure pour le moins radicale pour protéger les arbres dans la région d'Ushuaïa. En effet, le plan prévoit l'extermination, sur plusieurs années, de quelque 100.000 castors.

Les Nations unies ainsi que des organisations de défense de l'environnement ont donné leur feur vert à cette opération, précise le gouvernement provincial de la Terre de Feu.

Des rongeurs redoutables pour les arbres

"Ils coupent un petit arbre en quelques heures et un arbre plus grand en quelques jours. On parle d'arbre vieux de 100 à 150 ans", déclarent les deux pays. Particulièrement friands de hêtres, ils provoquent "des inondations car ils obstruent des rivières", précise le directeur des zones protégées de la province du Sud du continent.

Concrètement, ce seront 10 chasseurs-trapeurs qui seront en charge d'effectuer cette besogne. D'abord attirés dans des pièges, les animaux seront ensuite tués d'un coup sur la tête.

Des castors introduits il y a 70 ans

C'est en 1946 que l'espèce a été introduite dans la province australe; ils n'étaient alors que 50. 70 ans plus tard, leur multiplication exponentielle serait à l'origine de la destruction de pas moins de 400 kilomètres carrés de forêts. Au départ, après être arrivés du Canada, ils devaient bénéficier aux tanneries locales.

Crédits photos : skeeze / Pixabay.com CC0

Partager cet article

Pour en savoir plus