Incendie dans un camping de l’île d’Oléron, 1500 campeurs évacués

Par , publié le
France Un camion de pompier de l'Oise. Capture d'écran du compte Facebook du Service Départemental d'Incendie et de Secours de l'Oise.
Un camion de pompier de l'Oise. Capture d'écran du compte Facebook du Service Départemental d'Incendie et de Secours de l'Oise.

Un incendie a ravagé un camping de l’île d’Oléron cette nuit, obligeant 1500 campeurs à être évacués.

Malheureuse loi des séries concernant les incendies sur le territoire français. Après que les environs de Marseille aient été ravagés par les flammes en ce début de mois d’août, c’est un camping de l’Île d’Oléron qui a été ravagée par un incendie cette nuit. 1500 vacanciers ont dû être évacués d’urgence.

Une partie du camping détruite

Selon les informations de France Bleu La Rochelle, il est aux alentours de 2h30 du matin lorsque les pompiers sont appelés pour intervenir sur un important incendie qui s’est déclaré sur un terrain de camping de l’Île d’Oléron.

Près de 60 pompiers auraient été dépêchés sur place afin de maîtriser l’incendie, 4 camions spécialisés dans les feux de forêt ont été déployés pour venir à bout des flammes et éviter que le feu ne se propage aux alentours. Le feu sera maîtrisé peu avant 7 heures du matin, mais les dégâts sont très importants dans le camping.

4 blessés légers et des installations détruites

Selon le premier bilan, 5 chalets de 30 mètres carrés ont été détruits par les flammes et d’autres seraient très dégradés. Des voitures ont également été touchées par les flammes. Le feu n’a pas fait de victime cependant, un pompier, une fillette et deux adultes ont dû être transportés à l’hôpital de Rochefort, après avoir inhalé de la fumée.

1400 vacanciers ont pu rejoindre leur emplacement ce matin, mais 34 familles sont pour le moment hébergées dans une salle d’activité le temps de trouver une solution de relogement.  Selon les premiers éléments de l'enquête, le feu serait parti d'un mobile-home avant de se propager au reste du camping.

Partager cet article

Pour en savoir plus