Drame d'Asco en Haute-Corse : un sixième corps découvert

Par , publié le
Faits Divers
Secouristes et gendarmes engagés dans les opérations de secours et de recherches des touristes disparus le 10 juin 2015 près d'Asco en Haute-Corse

Mardi, les gendarmes ont découvert le corps sans vie d'une sixième victime de l'accident de montagne survenu le 10 juin dernier sur le GR20, en Haute-Corse.

Le 10 juin dernier, quatre randonneurs trouvaient la mort dans un accident de montagne survenu sur le chemin de grande randonnée 20 (GR20), près d'Asco en Haute-Corse. Le drame aura également fait quatre blessés et causé la disparition de deux autres personnes.

El alors qu'entre-temps, le 18 juin, un cinquième corps avait été retrouvé, le procureur de la République à Bastia Nicolas Bessone vient d'annoncer la découverte, faite mardi par les gendarmes, du cadavre d'une sixième victime. Cette découverte intervient après la reprise des recherches dans la matinée et pourrait concerner l'un des deux disparus lors de cet accident.

Accident de montagne en Haute-Corse : l'un des disparus possiblement retrouvé mort

C'est là l'hypothèse émise par le procureur qui a précisé que le corps de l'homme retrouvé se trouvait "dans un état de grande décomposition". L'AFP nous apprend de même que les militaires du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) ont trouvé des ossements non loin du corps de cette sixième victime.

Une autopsie et des analyses de prévues

Il est prévu que le cadavre soit autopsié à la morgue de l'hôpital de Bastia. Il sera aussi question d'y prélever de l'ADN dans le but de parvenir à identifier la victime. Quant aux ossements, ils vont eux aussi avoir droit à une analyse. Rappelons que les deux disparus étaient de nationalité française et originaires de Montpellier et de Nancy. Les recherches, toujours en cours pour tenter de retrouver le second disparu, sont maintenant focalisées sur le canyon situé au fond du cirque d’I Cascittoni. Celui dont l'accès a été fermé aux randonneurs jusqu'à la fin de cet été, et ceux-ci sont maintenant invités à emprunter un itinéraire de contournement ouvert par le Parc naturel régional de la Corse. Soulignons enfin qu'une enquête judiciaire a été lancée afin de déterminer les circonstances de l'accident.

Crédits photos : © AFP PASCAL POCHARD CASABIANCA

Partager cet article

Pour en savoir plus