Démantèlement d'un réseau de passeurs en Allemagne et en Turquie

Par , publié le
International Sauvetage d'un navire de migrants en difficulté au large de la Libye par un navire de Médecins Sans Frontières
Sauvetage d'un navire de migrants en difficulté au large de la Libye par un navire de Médecins Sans Frontières

Dans une opération conjointe entre l'Allemagne et la Turquie, un réseau de trafiquants de migrants a été démantelé. Plusieurs personnes ont été arrêtées.

Ils sont considérés aussi dangereux que des trafiquants de drogue. Les polices allemandes et turques ont procédé au démantèlement d’un réseau de trafiquants de migrants. Une opération réalisée conjointement par les deux pays où cinq personnes ont été arrêtées en Allemagne, tandis que trente passeurs ont été arrêtés en Turquie.

"Cette opération commune de démantèlement d'un réseau international de trafiquants est la plus importante à ce jour" déclare Dieter Romann, chef de la police allemande dans une conférence de presse conjointe dans la ville de Postdam.

Les personnes interpellées seraient de nationalité syrienne

Les suspects seraient presque tous de nationalité syrienne. Deux des cinq personnes appréhendées en Allemagne étaient des demandeurs d’asile, indique Dieter Romann. Leurs arrestations ont pu être possibles après une longue enquête lancée en décembre 2014. A l’époque, le sauvetage de trois bateaux de migrants par les garde-côtes italiens. Leurs embarcations devaient initialement être envoyées à la casse. Les passeurs avaient juste enclenché le pilotage automatique. Une pratique très courante, menant assez souvent à des naufrages.

Dans un communiqué, le gouvernement allemand a réaffirmé “l’importance de lutter contre les facteurs générant l’exil des réfugiés pour résoudre cette crise ". "La Turquie est un pays central pour la résolution de la crise".

Un trafic très lucratif

Le trafic de migrants, existant depuis des décennies a véritablement explosé ces dernières années. La plupart des migrants qui arrivent en Europe via la Méditerranée, ou la mer Egée, et sont contraints de verser un lourd tribut aux passeurs. Chaque année, le trafic de migrants rapporterait plus de 150 millions de dollars aux différents réseaux, selon un récent rapport.

Partager cet article

Pour en savoir plus