Dacia Lodgy, un monospace économique créateur d’emplois

Par , publié le | modifié le
Auto Dacia Lodgy, un monospace économique créateur d\'emplois

Dacia la filiale low-cost de Renault a présenté il y a quelques temps un monospace de 7 places défiant toute la concurrence. Le Dacia Lodgy, vendu entre 9900 € et 16 500 € est en moyenne deux à trois fois moins cher que la concurrence.

Dacia semble vouloir investir dans tous les secteurs de l’automobile, après citadine, une berline, un 4 x4 et des utilitaires, le constructeur investit maintenant le secteur du monospace à partir de 9990 €. Bien entendu à ce prix là il s’agit d’un véhicule d’entrée de gamme qui s’adressera à un public ne cherchant pas tout le confort et les options auxquelles on peut prétendre lors de l’achat d’un monospace Renault par exemple.

Équipé d’un moteur diesel dCi de 90 ch dans sa finition Lauréate, le véhicule est proposé au prix de 14 900 euros, soit moitié moins cher que la quasi-totalité des véhicules sept places du marché et cela est vrai pour Renault lui-même avec le Grand Scénic par exemple.

A quelle catégorie de personne le Lodgy s’adresse t’il ?

Avec sept places (option à 490 euros), le véhicule est forcément assez long, comptez environ 4,50 m de longueur, il s’adresse donc aux familles nombreuses. Selon les dirigeants de Renault, le véhicule devrait intéresser en premier lieu les possesseurs d’anciens monospaces, des véhicules tels que les Espaces ou les Peugeot 806 âgés de dix ans.

Le Lodgy s’adresse également aux familles qui ne pouvaient jusqu’alors s’offrir une voiture de ce type et ce, même en occasion. Pour Renault, le Lodgy ne devrait pas absorber les ventes du Scénic puisque le modèle à bas coût se veut surtout pratique alors que son grand frère s’axe davantage sur le plaisir de la conduite et le raffinement.

Un véhicule à partir de 9990 €

Présenté comme un monospace à 9990 euros, Le Lodgy est un peu moins intéressant dans cette gamme et offre le strict minimum. Il propose une banquette arrière d’un seul tenant, des vitres manuelles et une boîte à gants sans couvercle. Bien qu’il dispose d’une bonne tenue de route et soit assez confortable, son petit moteur de 82 ch est un peu juste pour déplacer un tel véhicule, attention à la surconsommation de carburant donc. Son principal atout résidera donc dans l’important volume de son coffre, 827 l pour la version cinq places et 207 pour le sept places.

La version haut de gamme

Le haut de gamme du Lodgy est représenté par la finition Prestige, une gamme dotée d’un moteur diesel dCi de 110 ch. Par ailleurs, le véhicule est équipé d’une boîte de six vitesses et d’un tableau de bord à la finition plutôt réussie, puisqu’elle intègre des cadrans chromés et une console noire laquée.

Un haut de gamme qui se caractérise également par la présence de jantes alliage de 16 pouces, un volant et un pommeau en cuir, des vitres électriques, un limiteur de vitesse, un radar de recul et une console multimédia à écran tactile avec système GPS et Bluetooth. Un véhicule particulièrement intéressant vendu 16 500 €.

Le Media Nav

Le Dacia Lodgy dispose donc d’un système multimédia complet MEDIA NAV, simple d’utilisation proposant toutes les fonctionnalités habituelles à un prix ultra compétitif. Arborant un écran tactile de 7 pouces, MEDIA NAV permet au conducteur du véhicule d’accéder rapidement et très intuitivement au six fonctions de la page menu, à savoir : radio, média, téléphone, carte, navigation et réglages. La console permet également de téléphoner en mains libres ou encore d’écouter de la musique en audiostreaming grâce au Bluetooth, des appareils tiers pourront également être branchés en USB ou Jack.

Un système qui propose comme nous l’évoquions un peu plus haut, un système de navigation s’appuyant sur des partenaires Renault tels que NAVTEQ, le principal fournisseur mondial de données cartographiques numériques, Nav N Go, acteur majeur du marché des logiciels de navigation GPS, et LG, figure incontournable des systèmes électroniques, de l’information et des télécommunications.

Pour revenir un peu plus en détail sur le système multimédia, MEDIA NAV permet de trouver et d’enregistrer simplement toutes les stations de radio de son choix ( jusqu’à 24 stations ) par l’intermédiaire de l’écran tactile ou des commandes au volant. Les stations seront classées par ordre alphabétique ou longueur d’onde.

Un monospace assez modulaire

Puisque l’essence même d’un monospace est le côté pratique, le Lodgy ne pouvait pas se substituer à la règle. Ainsi outre son coffre plus que généreux, la banquette de deuxième rangée peut recevoir trois sièges enfants. Par ailleurs elle est rabattable contre les sièges avant, de même pour la banquette de troisième rangée. Cette dernière est amovible mais peut tout de même accueillir des adultes de grande taille, elle pourra également être sanglée contre la banquette de deuxième rangée. Enfin pour terminer sur le côté pratique, le Dacia Lodgy dispose d’espaces de rangement de près de 30 litres.

Un site industriel géant et créateur d’emplois

Situé sur un terrain de plus de 300 hectares à 30 kilomètres seulement du port de Tanger Med, et non loin des côtes espagnoles, le site est une véritable aubaine pour l’économie marocaine. Dans un premier temps, l’usine verra 150 000 ou 170 000 véhicules sortir sur une ligne chaque année. Une seconde chaîne est d’ores et déjà prévue à partir de 2013 pour faire décoller la production à 340 000 ou 400 000 unités par an, en rajoutant une équipe le week-end. Le site qui produit donc actuellement le Lodgy et un petit utilitaire se verrait également enrichi d’un troisième modèle.

Avec ce site de production, Renault compte bien renforcer sa position de leader sur le marché de l’automobile marocain, où il a vendu 120 000 véhicules l’an dernier. Mais la grande majorité de la production de Tanger sera destinée à l’export.

Un site industriel respectueux de l’environnement

Un véhicule qui séduira sans nul doute les foyers les plus modestes et qui en plus contribue à l’activité de toute une région. En effet, ce dernier est assemblé dans l’usine de Tanger au Maroc, un site industriel pilote respectueux de l’environnement. En effet, selon Renault, les niveaux d’impacts sur l’environnement font office de modèles pour une usine de carrosserie montage. Les taux d’émissions de CO² sont réduits de 98% soit environ 135 000 tonnes non rejetées dans l’air par an. De même aucun rejet d’eaux usagées n’est émis dans le milieu naturel, les prélèvements en eau pour le processus industriel sont diminués de 70%.

Des résultats rendus possibles grâce à des innovations dans tous les processus de fabrication, à l’utilisation d’énergies renouvelables et à une gestion maîtrisée du cycle de l’eau. Des efforts qui ont d’ailleurs été récompensés lors de la cinquième édition des « Sustainable Energy European Awards 2011 », organisée par l’Union Européenne dans la catégorie « Production ».

L’usine produit de l’énergie thermique zéro CO² par l’intermédiaire de chaudières biomasse (brûlant des noyaux d’olives d’origine locale) qui fournissent de l’eau surchauffée nécessaire au processus de peinture, mais aussi au chauffage et la ventilation des bâtiments. L’électricité est elle produite de façon 100% naturelle, grâce à des sites éoliens et hydrauliques.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Dacia Lodgy, un monospace économique créateur d’emplois sur 24Matins.fr