Cataracte : des simples gouttes pour remplacer la chirurgie ?

Par , publié le
Santé Oeil
Oeil

Un simple liquide pourrait bientôt venir remplacer les opérations des yeux pour les patients atteints de cataracte.

La cataracte, dont les symptômes se traduisent par une opacification du cristallin (lentille qui transmet la lumière dans notre œil ) entrainant une baisse de la vue voir la cécité, une personne sur cinq à partir de 65 ans, une sur trois chez les plus de 75 ans et près de deux sur trois après 85 ans, affectant des dizaines de millions de personnes dans le monde.

Jusqu'à maintenant, le seul traitement consistait à une chirurgie consistant à remplacer le cristallin par un implant, mais des chercheurs de l'université de San Diego en Californie ont peut-être trouvé une alternative beaucoup moins lourde.

De simples gouttes contre la cataracte

Une équipe d’experts dirigée par le professeur Kang Zhang a développé un traitement à base de collyre au lanostérol, une substance produite naturellement par l'oeil. La substance, utilisable en goutte, permet de faire régresser l’opacité du cristallin à l’origine de la cataracte. Les cellules formant le cristallin se multiplient au cours de la vie embryonnaire permettant sa transparence, mais arrêtent pratiquement de se développer après 20 ans.

Le liquide développé permet de dissoudre les protéines à l'origine de l'opacification du cristallin afin de lui rendre sa transparence et limiter les effets de la cataracte.

Tests sur l'humain pour bientôt

Publiée dans la revue Nature, l'étude démontre les résultats spectaculaires obtenus par la substance sur des cristallins de lapins atteints de cataracte. Puis, des tests sur des chiens vivants adultes ont démontré une importante diminution de la cataracte et une clarté retrouvée du cristallin. Le traitement devrait bientôt être testé sur l'homme pour valider son efficacité.

À terme, l'utilisation de ce traitement préventif pourrait diminuer de moitié les actes chirurgicaux liés à la cataracte et proposer une alternative bien plus confortable à la chirurgie.

Crédits photos : Marek Velechovsky/Shutterstock.com

Partager cet article