Apple investit 5.6 millions de dollars pour la construction d’un data center

Par , publié le
Énergie Apple investit 5.6 millions de dollars pour la construction d’un data center

L’accord des autorités locales a été reçu permettant à l'entreprise d'investir un complexe de 930 m² pour la construction d’un centre de données en Oregon. L’édification a commencé, certains modules ont d’ores et déjà été livrés sur place.

La société s’était engagée à exploiter les énergies solaires, mais à l’heure actuelle aucune donnée n’a été transmise. Greenpeace avait rappelé à l’ordre Apple en lui signifiant son manque de transparence au niveau de l’utilisation des énergies pour les précédents centres de données. À cette époque, l’entreprise avait refusé de dévoiler certaines informations notamment pour le fonctionnement d’iCloud. Ce dernier nécessite l’emploi de centrales à charbon qu’il est possible de répertorier au sein des énergies plutôt sales.

Cette stratégie a été expliquée par des besoins économiques, l’École Polytechnique Fédérale située en Suisse avait ainsi commenté cette situation en expliquant qu’aux « États-Unis, l’électricité la moins chère est tirée de centrales à charbon, très répandues, c’est donc logique ».

Les premières estimations révèlent également l’impossibilité pour les panneaux solaires de fournir l’intégralité de l’énergie nécessaire. La ville où souhaite s’implanter Apple, Prineville a été contrainte à augmenter la capacité du réseau électrique avec une mise à jour prévue pour 2013. L’agglomération rassemble 10 000 habitants, mais le lieu est devenu idéal pour les tarifs en matière d’électricité. Apple bénéficie ainsi de certaines réductions du fait que la TVA n’est pas appliquée en Oregon.

L’ONG avait donc classé Cupertino dans le secteur des mauvais élèves, une vidéo venait également illustrer les propos. D’autres sociétés avaient été épinglées par le rapport de l’organisation comme Twitter, Amazon ou encore Oracle. L’utilisation de data center propre est tout à fait envisageable. Les propos de Greenpeace ont donc forcé certains dirigeants à opter pour des gestes propres. Apple et même Facebook commenceraient ainsi à s’instaurer dans cette politique écologique. Cette dernière pourrait consister à utiliser des énergies provenant du soleil ou de l’eau pour alimenter les centres de données.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Apple investit 5.6 millions de dollars pour la construction d’un data center sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus