Amazon va tester la livraison par drones au Royaume-Uni

Par , publié le
Tech Un drone d'Amazon, livreur de petits paquets.
Un drone d'Amazon, livreur de petits paquets.

Le géant du commerce en ligne traverse l'Atlantique pour tester la livraison de petits colis par drones. Objectif : assurer un service en 30 minutes.

Lundi, Amazon a annoncé la conclusion d'un partenariat avec le gouvernement britannique avec l'objectif de mettre en oeuvre son projet de livraison de petits colis par drones.

Une série de tests va pouvoir débuter, régis par cet accord et portant notamment sur la sécurité.

Amazon et drones : 3 essais différents

Dans les faits, ce sont 3 sortes d'essais différents qui vont être effectués :

  • les faire voler alors qu'ils sont hors de portée de vue par son "pilote", en zone suburbaine et rurale,
  • en faire voler plusieurs par une seule et même personne,
  • et enfin tester les performances de capteurs qui ont pour tâche de faire fi des obstacles.

Pour Paul Misener, l'un des vice-présidents du géant américain, les essais vont conduire "Amazon un peu plus près de notre objectif d'utiliser des drones pour livrer des paquets en 30 minutes en toute sécurité aux consommateurs au Royaume-Uni et partout ailleurs dans le monde". En cas de succès, cela "améliorera l'expérience des consommateurs, créera de nouveaux emplois dans un secteur à la croissance rapide, et marquera le début de nouvelles méthodes de livraison durables afin de satisfaire la demande future", ajoute-t-il.

Des règles plus souples qu'aux Etats-Unis

Ce n'est que depuis quelques semaines que les drones à usage commercial sont autorisés dans le ciel américain, chose qu'Amazon demandait depuis 2013. Et encore, cette ouverture ne concerne que les appareils de moins de 25 kilos, et qui se trouvent à portée de vue de leur pilote.

Quoi qu'il en soit, ce nouveau type de service aiguise déjà les appétits d'autres grands noms du commerce mondial, comme le géant Wal-Mart ou encore le Chinois Alibaba.

Crédits photos : Amazon Prime Air

Partager cet article

Pour en savoir plus