Administration Trump : un anti-avortement et anti-Obamacare à la Santé

Par , publié le
International Tom Price, républicain chargé de la Santé dans l'administration Trump.
Tom Price, républicain chargé de la Santé dans l'administration Trump.

Tom Price a été nommé secrétaire à la Santé et aux Services sociaux par Donald Trump. Avec pour objectif entre autres, d'abroger le système d'assurance maladie instauré par Barack Obama.

La future administration Trump prend forme, et la Santé a maintenant son secrétaire en la personne de Tom Price, âgé de 62 ans. Selon le prochain président, cet ancien chirurgien orthopédiste est "exceptionnellement qualifié pour mettre en oeuvre notre engagement de supprimer et remplacer l'Obamacare et d'offrir des soins abordables et accessibles à tous les Américains".

S'il siège à la Chambre des représentants depuis 2004 pour l'Etat de Géorgie, il est surtout connu pour ses positions résolument anti-Obamacare, la mesure-phare d'assurance maladie mise en place par le futur ex-président.

Objectif : supprimer l'Affordable Care Act

L'Affordable Care Act, son vrai nom, Tom Price s'y est toujours farouchement opposé. Dans un communiqué faisant suite à sa nomination, il affirme : "Il y a beaucoup à faire pour s'assurer que nous avons un système de santé qui fonctionne pour les patients, les familles et les médecins".

Du côté des satisfaits se trouve l'organisation anti-IVG National Right To Life, qui voit en lui un allié contre la prise en charge de la contraception et pour la protection du foetus. Paul Ryan, chef de file des Républicains à la Chambre des représentants, estime également que "c'est vraiment le meilleur choix", tout en félicitant "le président élu Trump pour cette excellente nomination".

Le camp démocrate vent debout

Mais en face, la reconnaissance est loin d'être de mise. Chuck Schumer, chef des démocrates au Sénat, n'a pas manqué de grincer : "Nommer Price à la Santé, c'est comme demander au renard de garder le poulailler". Il craint désormais pour l'avenir des systèmes de santé publique (Obamacare, Medicare, Planninf familial) grâce auxquels "des millions d'Américains âgés, de familles, de personnes souffrant de handicaps et de femmes ont accès à un système de santé de qualité et abordable".

Et l'éditorialiste du New York Times de prévenir, via Twitter : "Des millions de travailleurs et d'électeurs de Trump sont sur le point de découvrir ce qu'ils se sont eux-mêmes infligé".

Crédits photos : Capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus