Abdelkader Merah, frère de Mohamed Merah sera bien jugé aux assises

Par , publié le
France Photo d'illustration
Photo d'illustration

La Cour de cassation a validé vendredi le renvoi aux assises d'Abdelkader Merah pour complicité des attaques terroristes par son frère Mohamed Merah.

Abdelkader Merah, le frère de Mohamed Merah, devra bien se présenter devant la cour d’assises. Selon les informations du Dauphiné, la Cour de cassation a en effet validé ce vendredi son renvoi aux assises pour complicité des sept assassinats terroristes commis en 2012 par son frère à Toulouse et Montauban.

Complicité de terrorisme

À l’époque des faits, Mohamed Merah était tout d’abord désigné comme un « loup solitaire » ayant agi seul. Très vite, l’enquête prouvera que le terroriste avait reçu l’aide de complices dans la préparation de ses attaques.

Les soupçons se tournent notamment vers Abdelkader Merah, le frère de Mohamed. Il s’avère que l’homme était en contact régulier avec son frère au moment des attaques et notamment contribué au vol d’un scooter utilisé par Mohamed Merah pour se déplacer sur les lieux des assassinats. Les juges d’instruction antiterroristes ont également relevé les proximités idéologiques et religieuses des deux frères. Pour les proches et la défense d’Abdelkader Merah, ces éléments ne suffisent pas à prouver sa complicité dans les attentats.

Un troisième homme poursuivi

En plus d’Abdelkader Merah, un autre homme a été renvoyé devant la cour d’assises spéciale de Paris. Il s’agit de Fettah Malki, un malfrat toulousain qui a avoué avoir fourni un pistolet-mitrailleur à Mohamed Merah.

En 2012, Mohamed Merah a assassiné sept personnes, deux militaires dans la rue ainsi qu’un père de famille et 3 enfants dans une école juive de Toulouse. Il a été tué le 22 mars par les policiers lors de l’assaut de l’appartement dans lequel il s’était retranché.

Partager cet article

Pour en savoir plus