Un détenu radicalisé s'est évadé de la prison de Clairvaux

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Photo d'illustration. Les barbelés d'une prison.
Photo d'illustration. Les barbelés d'une prison.

Un détenu qui se serait « radicalisé à l’islam » a profité d’une permission de sortie pour s’évader de la prison de Clairvaux dans l’Aube il y a de ça trois semaines.

L’information a de quoi faire froid dans le dos par les temps qui courent. Selon une source relayée par l’Agence France Presse, un détenu potentiellement dangereux et qui se serait «radicalisé à l’islam» s’est évadé de la maison centrale de Clairvaux dans l’Aube il y a trois semaines. Pas d’évasion spectaculaire ici, l’homme ayant profité d’une simple permission pour se faire la belle.

Le détenu islamiste radical s’évade de prison

L’information avait été dévoilée par le journal local L’Est Éclair avant d’être reprise par l’AFP. Éric Youssef, détenu d’environ 30 ans et condamné à une peine de vingt ans de prison pour le meurtre d’un commerçant de Versailles en 2004, s’est évadé de la prison de Clairvaux il y a maintenant 3 semaines.

L’homme préparait sa libération conditionnelle et n’est jamais revenu en prison alors qu’il bénéficiait d’une journée de permission pour se rendre à une association d’aide à la réinsertion. Selon le personnel de la prison, l’homme se serait radicalisé en prison.

Un détenu vindicatif

Selon Frédéric Stoll du syndicat FO-pénitenciaire interrogé par l’AFP, «Éric Youssef s’était converti à l’islam et était un détenu assez vindicatif». Frédéric Stoll se dit «étonné» qu’une permission ait pu être accordée à ce genre de détenu. Pour le moment, l’information n’a pas pu être confirmée par La Direction interrégionale des services pénitentiaires (DISP) dont dépend la prison de Clairvaux.

Ce type d’évasion n’est pas un cas isolé, un détenu qui s’était radicalisé dans la prison de Meaux-Chauconin s’était enfui en septembre dernier alors qu’il profitait d’une permission de sortie.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus