Twitter, WhatsApp, Facebook et YouTube bloqués en Turquie

Par , publié le
Tech
Photo d'illustration. L'application Twitter.

Les réseaux sociaux et services les plus populaires ont été bloqués en Turquie. Les autorités évoquent "des mesures temporaires".

Turkey Blocks, organisation spécialisée dans la surveillance de la censure sur Internet, annonce vendredi que l'accès aux réseaux sociaux et applications de messagerie, dont Whatsapp, était très perturbé.

Une blocage qui intervient après l'arrestation de plusieurs députés du principal parti prokurde du pays, le HDP.

Une limitation de bande passante suspectée

La plateforme précise avoir "détecté des restrictions d'accès à plusieurs réseaux sociaux dont Facebook, Twitter et YouTube à partir de vendredi à 1h20". D'après ces spécialistes, l'explication la plus plausible est une limitation de bande passante opérée par les fournisseurs d'accès à Internet.

Le Premier ministre Binali Yildirim a été interrogé. Il ne confesse pas que les autorités soient à l'origine de cette restriction d'accés, mais reconnait qu'elles peuvent "avoir recours à ce type de mesures pour des raisons de sécurité (...) Ce sont des mesures temporaires. Une fois que la menace aura été éliminée, tout reviendra à la normale".

Reste que le blocage intervient dans un contexte particulièrement tendu. Après l'arrestation de députés et dirigeants du HDP, une attaque à la voiture piégée a fait huit morts et une centaine de blessés à Diyarbakir (Sud-Est à majorité kurde de la Turquie).

Crédits photos : © Pixabay / Public Domain

Partager cet article

Pour en savoir plus