Trafic des trains perturbé entre Marseille et Nice jusqu'au 8 juillet

Par , publié le
France Le logo de la SNCF, le 10 juin 2014
Le logo de la SNCF, le 10 juin 2014

Le trafic ferroviaire entre Marseille et Nice sera fortement perturbé demain et vendredi matin suite à un incendie ayant occasionné des dégâts à hauteur de Toulon.

Le trafic des trains entre Marseille et Nice est fortement perturbé depuis hier après qu'un incendie ait détérioré des installations électriques tout près de la gare de Toulon. Le trafic ferroviaire est particulièrement perturbé depuis hier soir où les trains affichaient entre 2h30 et 4h de retard.

Un trafic perturbé entre Marseille et Nice depuis hier

Hier vers 15h, un feu de broussailles a détérioré un bâtiment de la SNCF. Les câbles servant notamment à l'aiguillage des voies ont été détruits. En outre, les câbles servant à la signalisation et aux contrôles de sécurité ont eux aussi subit des détériorations. La SNCF précise qu'"On n'est pas paralysé, mais pas loin". Le trafic des trains a donc été fortement perturbé depuis hier soir accumulant les retards.

Deux fois moins de trains pouvant circuler sur la voie, le trafic entre Toulon et Nice, Toulon et Marseille mais aussi Marseille et Nice a connu des retards entre 2h30 et 4h. Une trentaine de trains, à la fois des TER et des TGV, ont été annulés. Un agent de la SNCF précise : "Nous réussissons à faire passer deux trains par heure et par sens".

La SNCF met en place un dispositif en urgence

De nombreux trains ont été annulés et la SNCF a mis en place des bus afin d'acheminer certains passagers dont le train avait été annulé. Le groupe a aussi utilisé des taxis pour certains voyageurs. Des repas ont aussi été proposés aux voyageurs qui se sont retrouvés coincés en gare de Toulon.

La SNCF estime que ces perturbations devraient se prolonger toute la journée ainsi que demain matin. Le groupe estime que le trafic sera revenu à la normale vendredi 8 juillet vers 12h. La SNCF conseille aux voyageurs de consulter la rubrique "Info Trafic" du site internet afin de savoir si leur voyage sera impacté par cet incident.

Crédits photos : © AFP/Archives Eric Piermont

Partager cet article

Pour en savoir plus