La Guerre des étoiles projeté en Chine pour la première fois

Par , publié le | modifié le
Cinéma Star Wars, Chewbacca est de retour dans l'épisode 7
Star Wars, Chewbacca est de retour dans l'épisode 7

38 ans après sa sortie initiale, Star Wars vient d'être projeté en Chine pour la toute première fois.

Pas de méprises : la Chine n'est pas restée près de quatre décennies sans connaître l'existence de la poule aux œufs d'or de George Lucas. Car si, jusqu'à mardi, aucun épisode de la saga Star Wars n'avait été projeté dans les salles de cinéma chinoises, les deux trilogies restaient accessibles via les sorties DVD ainsi que le streaming et le téléchargement.

Et c'est à l'occasion de la 18e édition du Festival international du cinéma de Shanghaï que mardi, les deux trilogies ont enfin pu être projetées au cinéma. Joy Han, une vendeuse ayant pris sa journée pour être de cette première, en a résumé la pertinence auprès de l'AFP : "C'est quand même mieux sur grand écran."

Chine : la Guerre des étoiles projeté 38 ans après sa sortie

On ignore si Joy avait prévu d'assister à toutes les séances, étant donné que les six films de la série étaient programmés à cet évènement. Soient la première trilogie sortie au cinéma (La Guerre des étoiles/Un nouvel espoir, L'Empire contre-attaque et Le Retour du Jedi) et la seconde qui représente en fait la genèse de Star Wars (La Menace fantôme, L'Attaque des clones et La Revanche des Sith).

Séance de rattrapage avant Le Réveil de la Force

Si la Chine n'avait pas pu découvrir la saga en même temps que le reste du monde, c'est en raison d'une période compliquée que le pays était encore en train de vivre. Au sortir de la Révolution culturelle, tout produit occidental était ainsi boycotté sur le territoire. Pour rappel, le premier film Star Wars est sorti en 1977, et il y a fort à parier que la Chine connaîtra un décalage bien moins marqué lors du lancement du prochain film. Le Réveil de la Force est attendu dans les salles obscures pour le 18 décembre prochain aux États-Unis et en France.

Partager cet article

Pour en savoir plus