Snapchat, l'appli qui valait 20 milliards de dollars

Par , publié le | modifié le
Mobile Logos du service de messagerie Snapchat.
Logos du service de messagerie Snapchat.

L'application de messagerie instantanée a annoncé avoir bénéficié d'une nouvelle levée de fonds, portant sa valorisation, selon les experts, à quelque 20 milliards de dollars.

Quand Mark Zuckerberg proposait à Evan Spiegel, fondateur de Snapchat, de lui racheter son application pour 3 milliards de dollars, les railleries allaient bon train. Elles ne portaient pas sur la somme, pourtant colossale, mais sur le fait que son jeune patron ait refusé une offre aussi alléchante.

Mais les choses ont bien changé, les investisseurs la voient désormais comme la poule aux oeufs d'or, et l'application de messages éphémères vaudrait aujourd'hui le double de Twitter...

Snapchat, une nouvelle levée de fonds de 1,8 milliard de dollars

Si le document que la start-up a confié à la Commission des opérations en Bourse américaine ne fait pas mention de sa valeur, le site Internet spécialisé TechCrunch croit savoir qu'elle avoisinerait les 20 milliards de dollars. Ce qui est certain en tout cas, c'est que Snapchat a indiqué jeudi avoir levé 1,8 milliard de dollars à l'occasion d'un tour de table avec des investisseurs; ces derniers espérant miser sur le futur Facebook...

Mais qui sont-ils ? TechCrunch encore pense savoir que des fonds d'investissement comme General Atlantic, Sequoia Capital, T. Rowe Price ou encore Fidelity seraient de la partie.

Une véritable success-story

Que de chemin parcouru en 5 ans : en 2011, Evan Spiegel et Bobby Murphy lançaient un concept simple, basé sur le fait que les jeunes en avaient assez de partager leur vie privée sur les réseaux sociaux. Avec Snapchat, ils pouvaient alors s'envoyer textes et photos éphémères, sans risque de laisser de traces sur Internet.

Aujourd'hui, la start-up revendique pas moins de 110 millions d'utilisateurs qui se partagent, au quotidien, la bagatelle de 10 milliards de vidéos. 7 utilisateurs sur 10 ont moins de 25 ans, et 4 jeunes âgés de 18 à 34 ans sur 10 l'utilisent chaque jour. Et globalement, ses utilisateurs y passent en moyenne entre 25 et 30 minutes, toujours chaque quotidiennement.

Crédits photos : 360b / Shutterstock.com

Partager cet article