Snapchat : Un filtre jugé raciste rapidement supprimé de l’application

Par , publié le
Web Logos du service de messagerie Snapchat.
Logos du service de messagerie Snapchat.

Snapchat a du essuyer une nouvelle polémique sous fond de racisme après la mise en place d'un filtre un peu trop caricatural sur les personnes asiatiques.

Si vous êtes utilisateur régulier de l’application de messagerie éphémère Snapchat, vous connaissez certainement les filtres. Nez et oreilles de chien ou encore arc-en-ciel sortant de la bouche... Quelques exemples parmi tant d’autres qui permettent de modifier les photos automatiquement et leur donner un petit côté humoristique.

Mais en ajoutant un filtre caricaturant un peu trop les personnes d’origine asiatiques, le réseau social est peut-être allé un peu trop loin, au point de finalement supprimer ce dernier.

Snapchat accusé de racisme

Les clichés et stéréotypes ont la vie dure. Pour certains, le français se baladerait toujours en vélo, baguette de pain et béret sur la tête. Pour Snapchat, les Asiatiques ont obligatoirement les yeux excessivement bridés.

C’est ce qu’a voulu transcrire le réseau social avec son filtre, ce qui n’a pas été du goût des internautes. La communauté asiatique notamment s’est vite insurgée contre ce filtre jugé raciste et bien trop caricatural. Devant le tollé provoqué, Snapchat a finalement décidé de faire machine arrière et a retiré le filtre de l’application, assurant que la volonté du service de messagerie était simplement censée rappeler de manière ludique les personnages de dessins animés selon The Verge.

Pas une première pour Snapchat

Malheureusement pour Snapchat, ce n’est pas la première fois que l’application est pointée du doigt dans une affaire de ce type. Il y a peu,  un filtre dédié à Bob Marley avait été créé pour marquer le 4/20, jour de la fête du cannabis.

Les utilisateurs n’avaient pas apprécié que le chanteur de reggae soit systématiquement associé à la marijuana, mais surtout, trouvaient que le filtre fonçait excessivement la peau, jusqu’à la caricature.

Crédits photos : 360b / Shutterstock.com

Partager cet article