Seine-Maritime : un braquage au fusil de chasse repoussé par une bombe lacrymogène

Par , publié le
Faits Divers
Illustration. Un véhicule de la police.

Mercredi soir en Seine-Maritime, trois hommes armés d'un fusil de chasse ont tenté de braquer un bar-tabac. Repoussés par une bombe lacrymogène, ils sont désormais activement recherchés par les autorités.

Les fait se sont déroulés mercredi soir au Grand-Quevilly, près de Rouen (Seine-Maritime). Il est aux alentours de 19h50 et le gérant du bar-tabac l'Océan s'apprête à fermer boutique. Avant cela, il s'empare de ses poubelles pour les sortir. À son retour dans l'établissement, le gérant, âgé de 47 ans, remarque que trois hommes le suivent de près.

En se retournant, il constate que c'est bien un trio qui lui fait face, et de remarquer que l'un d'eux est armé d'un fusil de chasse. L'individu en possession du fusil lui assène alors un violent coup de crosse au niveau du visage.

Braquage d'un bar-tabac en Seine-Maritime : un trio en fuite

Une agression qui va conduire la victime à appeler à l'aide. Ses cris sont entendus par son épouse qui, à l'aide d'une bombe lacrymogène, parvient à mettre en fuite les malfaiteurs. L'un d'eux aura toutefois le temps d'asséner un coup de poing au visage de la femme, âgée de 45 ans.

Les trois hommes montent ensuite à bord d'une voiture et, nous rapportent Tendance Ouest, quittent les lieux sans avoir pu dérober quoi que ce soit dans le bar-tabac.

Un quatrième fait similaire en un an

Le gérant de l'établissement et sa femme ont été pris en charge par les secours et conduits puis admis au CHU. L'agression dont ils ont été victimes ne les ont pas empêchés de rouvrir boutique jeudi matin. Une enquête a été lancée et confiée à la brigade criminelle de la sûreté départementale. La priorité pour les autorités apparaît celle de retrouver les braqueurs, ainsi désormais activement recherchés.

On apprend au passage que c'est le quatrième fait du même genre auquel ont été confrontés ce couple de buralistes en l'espace d'un an. Les commerçants du secteur demandent d'ailleurs plus de moyens pour prévenir les vols et cambriolages, des actes de malveillance ayant en effet ciblé plusieurs d'entre eux.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus