Sécurité routière : 9% de morts en moins en août par rapport à 2015

Par , publié le
Société Photo d'illustration
Photo d'illustration

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé que les morts sur les routes ont diminué de 9% en août par rapport à 2015. Et d'ajouter qu'il s'agit là du troisième mois de suite où "la mortalité routière recule".

Les routes de France deviendraient-elles de plus en plus saines et moins risquées ? À défaut de pouvoir obtenir une réponse appelée à s'inscrire durablement dans le temps, l'interrogation apparaît néanmoins pertinente de par de récents chiffres communiqués par le gouvernement sur le plan de la sécurité routière.

Dans un entretien accordé à La Presse de la Manche, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a ainsi révélé un recul des morts sur les routes pour le mois dernier : "302 personnes ont perdu la vie sur les routes de France au mois d’août, contre 332 en août 2015, ce qui représente 30 vies épargnées et une baisse de la mortalité routière de 9%".

Morts sur les routes : 302 en août 2016, 332 en 2015

Sans perdre de vue l'aspect premièrement dramatique de ces chiffres, ces derniers révèlent également une situation en amélioration en France, ce qu'a de même indiqué le ministre : "Pour le 3ème mois consécutif la mortalité routière recule. Si l’on considère les huit premiers mois de l’année, une très légère baisse est constatée".

M. Cazeneuve ne manque pas de rappeler que cette baisse, aussi minime puisse-t-elle être, "fait suite à deux années orientées à la hausse". Un constat de recul avait également été fait en juillet dernier, où 352 personnes auront ainsi perdu la mort sur les routes, soit une de moins qu'en juillet 2015 (-0,3%).

En juillet, Cazeneuve voulait "une nouvelle année de baisse"

Le 8 juillet dernier, le ministre de l'Intérieur avait d'ailleurs nouvellement signifié son "objectif d’une nouvelle année de baisse de la mortalité sur les routes". Les deux années de hausse qu'il a plus récemment évoquées concernent 2014 et ses 3,5% de morts supplémentaires par rapport à 2013 (pour un total de 3.384 décès) ainsi que 2015 et ses +2,4% de tués en plus par rapport à 2014 (3.464 morts). Cela faisait depuis 35 ans que la France n'avait pas connu deux hausses annuelles successives de la mortalité routière.

Crédits photos : © Clicsouris / Flickr

Partager cet article

Pour en savoir plus