Saône-et-Loire: 160 collégiens victimes de vomissements et diarrhées

Par , publié le | modifié le
France Photo d’illustration. Des repas prêts à être servis dans une cantine scolaire.
Photo d’illustration. Des repas prêts à être servis dans une cantine scolaire.

Dans le collège Jean Moulin de Marcigny, en Saône-et-Loire, 160 élèves ont été absents en même temps. Ils ont été pris de diarrhées et de maux de tête.

Situation inquiétante dans un collège de Saône-et-Loire, où de nombreux élèves ont été pris de maux de tête, vomissements et diarrhées. L’alerte a été donnée lorsque la direction du collège, constatait un taux d’absence important.Au total, 160 élèves de ce collège Jean-Moulin à Marcigny ont été absents.

Deux élèves ont également été hospitalisés pour déshydratation, dont un, a récemment quitté l’hôpital. Une situation inquiétante pour les autorités qui ont décidé d’analyser les repas à la cantine.

Une bactérie dans l'eau?

Selon les premiers échos des écoliers, l’explication de ces symptômes serait due à un problème de bactérie dans l’eau. Les premières vérifications effectuées n'ont pas cependant pas permis de confirmer la source d'une éventuelle intoxication alimentaire. En concertation avec l’Agence régionale de santé (ARS) le collège a décidé de faire analyser les repas témoins servis lundi et mardi. Les analyses sont attendues pour lundi prochain.

L'ARS une nouvelle fois sollicitée

L’agence régionale de Santé a visiblement beaucoup de travail en ce début d’année. Le 25 janvier dernier, dix élèves d’un lycée en Franche Comté étaient pris de vertiges et avaient été hospitalisés en urgence. Malgré une enquête, l’ARS s’est déclarée incapable de déterminer le malaise de ces élèves, excluant la présence d’un gaz toxique :

"L’hypothèse d’une intoxication par voie pulmonaire en lien avec la présence de gaz toxique est à exclure […]. L’hypothèse d’émanations de gaz propane est également exclue […], contrairement à certaines informations rapportées le jour de l’incident" pouvait-on lire dans un communiqué.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus