Salah Abdeslam : Son ex-fiancée raconte

Par , publié le
France Salah Abdeslam, toujours activement recherché.
Salah Abdeslam, toujours activement recherché.

Dans une interview accordée à Knack, un magazine flamand, une femme qui se revendique être l'ex-fiancée de Salah Abdeslam décrit celui qui est activement recherché depuis les attentats de Paris.

A ce jour, il fait partie des hommes les plus recherchés d’Europe. Salah Abdeslam, l’un des terroristes du 13 novembre à Paris, est toujours en fuite. Quelques mois après les attentats, son ex-fiancée révèle son parcours, et la relation qu’elle entretenait avec lui, depuis qu’elle avait 15 ans. "Il n'avait rien à voir avec ce qu'il est maintenant. Il vivait près de chez nous" raconte-t-elle au magazine flamand Knack. "Il avait 18 ans (il en a 26 aujourd'hui). Il était très sympa et adorable."

S’exprimant pour la première fois aux médias, la jeune femme, sous couvert d’anonymat explique que Salah Abdeslam était jusqu’en 2014, quelqu’un de très calme, pas du tout intéressé par le conflit syrien et irakien. Ce n’est que soudainement à la fin de l’année 2014, qu’il demande à son ex-fiancée de venir avec lui en Syrie.

Salah Abdelslam: "On se mariera au paradis"

Elle explique également qu’avant les attentats il avait beaucoup voyagé. Le 10 novembre 2015, elle sent que quelque chose le tracassait : "Je sentais que ça ne tournait pas rond. Il n'avait pas très faim, il semblait malheureux. Nous avons parlé de notre avenir et du mariage. Il m'a dit que s'il ne parvenait pas à m'épouser dans cette vie, on se marierait au paradis". Deux jours avant les attentats, il lui dit qu’il doit partir pour quelques jours, avec la promesse de l’appeler à son retour.

"J'ai honte pour toi"

Ce ne sera qu’après les attentats, qu’elle découvre sa face cachée. "Je ne pouvais pas y croire. C'était vraiment impossible. Je l'aurais cru plutôt parti là-bas, en Syrie. Ma mère s'est évanouie en apprenant la nouvelle. Elle s'est elle-même rendue aux forces de l'ordre, qui ont perquisitionné chez elle. Aujourd'hui, elle se dit perdue". N’ayant plus eu de nouvelles de lui depuis les attentats, la jeune femme a tenu à lui adresser ces quelques mots "Il n'y a plus rien entre nous. Je romps officiellement nos fiançailles. J'ai honte pour toi".

Partager cet article

Pour en savoir plus