Royaume-Uni : elle échappe à l'arrêt de ses soins en remuant un orteil

Par , publié le
Santé
Un patient sous perfusion (photo d'illustration)

Alors qu'il était prévu que l'arrêt de ses soins soit prochainement prononcé, une jeune Anglaise est finalement sortie de son coma artificiel par le mouvement de l'un de ses orteils.

Sam est une jeune femme âgée de 22 ans. Il y a de cela quelques semaines, elle subit un lourd accident de la route dans le sud-ouest de l’Angleterre (Royaume-Uni), un drame dont il est pressenti qu'elle n'en sortira possiblement pas vivante.

Victime d'une grave blessure à la tête, elle est opérée plus de six heures durant avant d'être plongée dans un coma artificiel. Plus de deux semaines plus tard, sans réel signe notable d'amélioration, les médecins conseillent à la famille de Sam, en état de mort cérébrale, de se préparer au pire. L'arrêt des soins semble donc proche.

Le coma d'une Anglaise prolongé après qu'un orteil a bougé

Dans des propos traduits rapportés par Pourquoi Docteur ?, la mère de la jeune femme raconte que ses proches l'ont saluée une dernière fois de son vivant : "Nous sous sommes réunis dans sa chambre et lui avons dit adieu".

Ce n'est que quelques minutes avant d'être débranchée qu'un orteil de Sam a bougé. Un mouvement qui s'est avéré suffisant pour remettre en question l'arrêt des soins. La jeune patiente est restée dans son coma artificiel, et quelques jours plus tard, a subi une trachéotomie. Sam a commencé par de nouveau respirer d'elle-même, n'étant plus rattachée aux appareils qui l'y aidaient.

"Sam ne devrait pas être en vie"

Deux mois plus tard, la jeune Anglaise a pu retourner chez elle. Si son cerveau a été partiellement touché, il demeure malgré tout en état pour permettre à la Sam de progressivement retrouver la parole et la capacité de se mouvoir normalement. Elle suit désormais chaque jour des séances de physiothérapie, de même qu'un traitement pour son stress post-traumatique. Sa mère semble évoquer un miracle :

"Sam ne devrait pas être en vie. Elle a subi les pires blessures que l'on peut subir dans un accident de la route. Elle est littéralement revenue d'entre les morts. Si elle n'avait pas bougé son orteil, elle ne serait pas là aujourd'hui".

Crédits photos : racorn/Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus